Mazerolle : "Les Algériens se remettent à parler de l'avenir qui leur est volé"

Mazerolle : "Les Algériens se remettent à parler de l'avenir qui leur est volé"

L'EDITO - Les manifestations anti-Bouteflika ont pris de l'ampleur en Algérie, sous l'impulsion des jeunes. L'espoir du changement gagne le peuple.

Les jeunes représentent la moitié de la population en Algérie. Aujourd'hui, c'est cette jeunesse qui s'est réveillée, en cassant le mur de la peur pour dire non à un éventuel cinquième mandat du président Abdelaziz Bouteflika. "Les admirables intellectuels et journalistes algériens qui résistaient dans la solitude contre la dictature célèbrent le réveil d'un peuple", commente Olivier Mazerolle. Existe-t-il une alternative au pouvoir en place ?

Ce samedi 2 mars 2019, Olivier Mazerolle dans sa chronique "L'édito", nous parle du mouvement citoyen en Algérie et de l'issue inconnue du pouvoir. Cette chronique a été diffusée dans La Matinale Week-End du 02/03/2019 présentée par Anne-Chloé Bottet sur LCI.

Toute l'info sur

Les Matins LCI - Week-end

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Que risquera-t-on en roulant sans pneus hiver après lundi prochain ? Le 20H vous répond

EN DIRECT - Procès du 13-Novembre - "Je voudrais dire quelque chose" : Salah Abdeslam s'adresse à la cour

"On marche sur la tête" : la colère monte face aux routes bloquées de la frontière franco-espagnole

VIDÉO – Un an de précipitations en 48h : la Sicile frappée par des inondations meurtrières

Tir mortel d’Alec Baldwin : Donald Trump Jr. vend des t-shirts se moquant de l’acteur

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.