Mécontent de son opération de chirurgie esthétique, il tue son médecin

Mécontent de son opération de chirurgie esthétique, il tue son médecin

International
DirectLCI
FAIT DIVERS – Insatisfait du résultat d'opérations de chirurgie esthétique, un Russe de 34 ans a tiré sur son chirurgien avant de se suicider, lundi dernier à Saint-Pétersbourg. Le médecin est décédé mardi de ses blessures.

Etre médecin est un métier dangereux, surtout si on croise la route de Youri Lebedev. Ce Russe de 34 ans a subi depuis 2011 plusieurs interventions chirurgicales, notamment aux oreilles et au nez, qu'il trouvait trop gros. Mais le résultat de ces opérations n'était pas à la hauteur de ses espérances et il s'en est plaint au responsable du service de chirurgie de l'hôpital ferroviaire de Saint-Pétersbourg, Alexandre Remizov.

Ce dernier, qui n'a pas pratiqué les interventions mais les a supervisées, lui a indiqué qu'il n'y aurait pas d'autres opérations de chirurgie. Et, selon les enquêteurs, c'est probablement en raison de ce refus et de son insatisfaction quant au résultat final que Youri Lebedev, un ex-officier sous-marinier, a pris sa funeste décision.

Consulter un psy

Lundi dernier, il a donc pénétré dans l'hôpital avec un fusil d'assaut Vepr enroulé dans un torchon. Les portiques anti-métaux se sont déclenchés mais comme il était un patient régulier, il est passé sans encombres. "Il est entré dans le bureau du docteur Alexandre Remizov et a tiré sur lui avant de se suicider", indique le parquet de Saint-Pétersbourg. Touché d'une balle à la poitrine, le médecin est mort mardi de ses blessures.

Selon le site Internet d'information Fontanka.ru, la police a trouvé chez Youri Lebedev une série de lettres que lui avait adressées Alexandre Remizov. Dans l'une d'entre elles, ce dernier lui conseillait d'aller "voir un psychiatre". Ce qui aurait peut-être permis d'éviter ce drame.

À LIRE AUSSI >> Tobias Strebel : l’homme qui avait dépensé 100.000 dollars pour ressembler à Justin Bieber est mort

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter