Le Canada n'assurera plus la sécurité du prince Harry et de Meghan Markle dès qu'ils auront quitté la monarchie

Le Canada n'assurera plus la sécurité du prince Harry et de Meghan Markle dès qu'ils auront quitté la monarchie
International

MEGXIT - Le feuilleton continue. Alors que le prince Harry et son épouse Meghan Markle, installés à Vancouver, s'apprêtent à renoncer officiellement à leur titre royal le 31 mars prochain, les autorités canadiennes annoncent qu'elles n'assureront plus la prise en charge de leur sécurité "dans les semaines à venir".

Toute l'info sur

#Megxit

La gendarmerie royale du Canada (RCMP) assurait leur sécurité depuis le mois de novembre, ce qui suscitait de nombreux débats. Jeudi 27 février, le gouvernement canadien a annoncé qu'il arrêterait de contribuer au financement de la sécurité du prince Harry et de Meghan Markle "dans les semaines à venir". 

Cette décision intervient alors que le couple a décidé de quitter ses obligations royales en renonçant à son titre. Les jeunes mariés, installés par intermittence dans une villa à Vancouver, doivent quitter la monarchie britannique le 31 mars prochain. 

Changement de statut

Lire aussi

"Étant donné que le duc et la duchesse sont actuellement reconnus comme des personnes jouissant d'une protection internationale, le Canada a l'obligation de fournir une assistance en matière de sécurité", a expliqué Bill Blair, le ministre fédéral de la Sécurité publique, auprès de CBC News. "La RCMP fournit une assistance depuis [leur] arrivée au Canada par intermittence depuis novembre 2019. L'assistance cessera dans les prochaines semaines, en raison de leur changement de statut ", a-t-il précisé. 

Par cette déclaration, Bill Blair apaise les tensions et répond à la question, posée en janvier dernier, de savoir si les Canadiens prenaient eux-même en charge les dépenses de sécurité du couple royal. Toujours selon CBS News, les experts estiment que le coût de la sécurité du couple dans sa nouvelle vie, marquée par l'arrivée du petit Archie et rythmée par de nombreux voyages, est compris entre 9 millions et 27 millions d'euros par an.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Voici les trois étapes de l'assouplissement du confinement jusqu'à janvier

EN DIRECT - Crise sanitaire : Castex craint les réveillons, ces "usines à Covid"

Vers la fin de l’attestation de déplacement pour Noël ?

"L’eau ça mouille… " : quand Monoprix ridiculise les restrictions dans les rayons

Allègement du confinement : les questions en suspens avant l'allocution d'Emmanuel Macron

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent