Melania, Ivanka, Donald Jr … Les Trump, une famille formidable

Melania, Ivanka, Donald Jr … Les Trump, une famille formidable

ETATS-UNIS- Vous ne connaissez pas la femme et les enfants de Donald Trump ? Vous allez bien devoir apprendre à le faire : tous sont les têtes d'affiche de la convention républicaine d'investiture du milliardaire, qui s'est ouverte lundi à Cleveland, et promettent de rester sur le devant de la scène lors de la campagne pour la Maison Blanche.

Sourires carnassiers, physiques télégéniques, discours débordant d'amour et d'éloges… Ils sont l'atout charme de Donald Trump, mais aussi ses plus proches conseillers dans la campagne. Les membres de la famille Trump, à l'image beaucoup plus lisse que celle de leur exubérant paternel, seront ultra-présents tout au long des quatre  jours du grand show républicain de Cleveland, qui s'est ouvert lundi et va officiellement introniser le magnat de l'immobilier comme le candidat du camp conservateur à la Maison Blanche. Metronews s'est penché sur leur photo de famille.

 La troisième épouse : Melania, 46 ans
Pour la première fois dans l'histoire moderne des Etats-Unis, la femme d'un candidat à la présidence n'a pas assisté à la présentation officielle du colistier de celui-ci, remarquait ce week-end la chaîne  ABC News , Melania Trump ayant séché samedi l'événement organisé au côté de Mike Pence, choisi comme vice-président en cas de victoire . Pas vraiment surprenant quand on sait que cette ancienne mannequin slovaque de 46 ans, plus habituée aux virées shopping qu'aux meetings politiques, est jusqu'ici restée largement en retrait durant la campagne. Celle qui, comme les grands enfants de Donald Trump le feront dans les jours prochains, a vanté lundi soir à la tribune de la convention de Cleveland les mérites de son "incroyable leader" de mari (un discours qui lui vaut des accusations de plagiat de Michelle Obama ), était toutefois montée au créneau en avril dernier, lors d'un rassemblement dans le Wisconsin, pour assurer que son époux taxé de misogynie traitait tout le monde "à égalité, homme ou femme". Et sa discrétion est toute relative puisque, sur son compte Twitter, on l'a souvent vue faire étalage de sa vie privée.
 

Cette femme mondaine qui a rencontré Trump lors d'une soirée mode à New York en 1998, avant de l'épouser en 2005, s'est aussi retrouvée à son corps défendant en une de la presse il y a quelques semaines, lorsqu'une vieille photo d'elle nue a fait sa réapparition dans la campagne des primaires .

► La fille préférée : Ivanka, 34 ans
Donald Trump a un jour déclaré que si ce n'était pas sa fille, il sortirait probablement avec elle, rappelle Le Monde Magazine , qui consacre cette semaine sa Une aux "enfants modèles" du candidat républicain. Habituée des caméras de télévision, en particulier celles de la téléréalité de son père "The Apprentice", Ivanka est la plus connue des chers rejetons de Donald Trump, Et, à en croire certains, la plus prometteuse : le sénateur du Tennessee Bob Corker a même déclaré qu'elle serait la meilleure candidate au poste de vice-présidente au côté de son père.

Cette jeune mère de famille - elle a récemment accouché de son troisième enfant - , est une femme d'affaire d'accomplie : en charge du développement et des acquisitions dans la société de son père, Trump Organization, elle a aussi créé sa propre marque éponyme de vêtements et accessoires. Convertie au judaïsme pour son mari Jared Kushner, promoteur immobilier et propriétaire du journal new-yorkais Observer, lui aussi très impliqué dans le dispositif de campagne, elle n'hésite pas, comme tous les Trump, à se mettre en scène sur Instagram.
 

All smiles as we head in to the weekend! #TGIF

Une photo publiée par Ivanka Trump (@ivankatrump) le

 Le fils aîné : Donald JR, 38 ans
Il est légèrement en retrait par rapport à Ivanka, mais l'aîné de la fratrie, c'est lui. Comme sa sœur et son frère Eric, Donald Jr est lui aussi vice-président de la Trump organization. Prêt à prendre la défense de son père lorsque celui-ci est attaqué dans les médias, il s'exerce désormais parfois à la fonction de porte-parole, comme après le départ du directeur de campagne controversé Corey Lewandoski dans lequel il a joué un rôle. Quand on est un Trump, on épouse un mannequin, et Donald Jr ne déroge pas à la règle : il s'est marié en 2005 avec Vanessa Haydon, avec qui il a cinq enfants.

 L'autre fils chasseur : Eric, 32 ans
C'est le troisième et dernier enfant né de l'union de Donald Trump avec sa première femme Ivana. Eric, qui s'occupe notamment des vignobles de la famille, a longtemps été le plus discret du trio des enfants trentenaires du milliardaire, mais il joue désormais lui aussi un rôle de conseiller et de défenseur de son père dans la campagne – il a décrit celui-ci il y a quelques mois comme étant à la fois son "meilleur ami", son "idole" et son "patron". Marié depuis 2014 à une productrice de CBS, Lara Yunaska, Eric s'est retrouvé au centre de polémiques avec son frère Donald Jr pour leur goût immodéré pour la chasse, qui va jusqu'au braconnage d'espèces protégées en Afrique .




 

► La fille Bimbo : Tiffany, 22 ans
Fille de Marla, la seconde épouse de Donald Trump, Tiffany n'a pas grandi dans la Trump Tower de New York mais a été élevée par sa mère en Californie. Cela ne l'empêche aujourd'hui d'emboîter le pas de ses demi-frères et demi-sœur pour chanter les louanges de son père lors du show de Cleveland ou dans des interviews. C'est surtout sur Internet, via son compte Instagram qui compte près de 160.000 abonnés, que cette étudiante à l'université de Pennsylvanie s'est fait connaître en postant des images de sa jeunesse dorée et de son amitié avec de nombreux "fils et filles de".
 

🗽 @anne_bowen

Une photo publiée par Tiffany Ariana Trump (@tiffanytrump) le

Le petit dernier : Barron, 10 ans
Pour l'instant, lui reste très peu connu des médias car il apparaît rarement en public, choyé par sa mère Mélania dans la Trump Tower à New York. Il sera le seul enfant Trump à ne pas s'exprimer à la tribune de Cleveland.

EN SAVOIR +
>> 
Etats-Unis : la boulette de deux enfants de Donald Trump
>> 
PHOTOS — Le pire de Trump : quand il cherche une "punition" pour les femmes qui avortent

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

Comment la propagation du variant Delta pourrait affecter nos vacances

Alerte météo : trois départements placés en vigilance orange pour des risques de crues

Pourquoi Justin Bieber voulait-il (vraiment) rencontrer Emmanuel Macron ?

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.