Melania Trump, ex-escort girl : le Daily Mail dédommage la First Lady pour "diffamation"

International
MEA CULPA - Le journal britannique Daily Mail a accepté mercredi de verser à Melania Trump des dommages-intérêts d'un montant non précisé et lui a présenté ses excuses pour avoir publié un article dans lequel il était écrit que la First Lady a proposé par le passé des "services allant au-delà du mannequinat".

Le Daily Mail a présenté mercredi ses excuses à Melania Trump pour les allégations contenues dans l'article publié le 20 août dernier. L'article était accompagné d'une photo où l'ancien mannequin posait nue, de dos mais le regard tourné vers le photographe, et laissait entendre que son passé "trouble" pourrait handicaper la campagne présidentielle de Donald Trump. 

La First Lady réclamait 150 millions d'euros

L'épouse de Donald Trump a porté plainte contre le tabloïd à Londres et à New York, où elle réclamait 150 millions de dollars (140 millions d’euros environ) de dommages-intérêts en expliquant avoir perdu des millions de dollars de contrats à cause de cette diffamation. De source au fait du dossier, l'arrangement entre les deux parties s'élève à moins de trois millions de dollars, frais de justice et dommages-intérêts inclus. "Nous reconnaissons que ces allégations ne sont pas exactes et nous les retirons", écrit le journal

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter