CARTE - Menace nord-coréenne : quels pays seraient (très hypothétiquement) à portée des missiles de Kim Jong-un ?

FAIS-MOI PEUR – Si elle dispose bien, comme le craignent les experts, de nouveaux missiles balistiques intercontinentaux dont la portée maximum est estimée à 13.000 km, la Corée du Nord serait en mesure de menacer la majorité des pays du globe. La preuve, carte à l’appui.

La menace reste pour l'instant théorique, mais semble plus forte que jamais. Alors que la Corée du Nord a procédé mercredi 29 novembre à un nouveau tir de missile balistique intrcontinental (ICBM), le Hwasong-15, les experts s'inquiètent de l'avancée technologique du régime de Kim Jong-un. Et pour cause : d'après le pouvoir, le dernier engin testé a atteint une altitude de 4475 kilomètres avant de s'abîmer à 950 kilomètres du site de lancement, situé à Sain-ni, tout près de Pyongyang. Sa trajectoire en cloche verticale suggère, selon certains experts, que sa portée réelle serait de 13.000 kilomètres. Assez pour frapper une très large partie de la planète. 

Les Etats-Unis entièrement à portée

De fait, avec le Hwasong-15, le pouvoir communiste serait en mesure d'atteindre la totalité du globe à l'exception de l'Amérique du Sud, du sud de l'Amérique Centrale, ainsi que de rares endroits au sud et à l'ouest de l'Afrique (Libéria, Sierra Leone ou Namibie par exemple). L’Europe - France incluse, Paris se trouvant à quelque 8700 km de la capitale nord-coréenne - pourrait ainsi se retrouver exposée. 


Mais c'est surtout aux Etats-Unis que ces nouveaux missiles suscitent la crainte. Outre l'Alaska, Etat le plus proche de la péninsule coréenne (Anchorage est située à environ 6000 km de Pyongyang) avec Hawaï (7400 km), plusieurs villes américaines d'importance seraient susceptibles d'être dans le viseur : Seattle (8300 km), San Francisco (9000 km), Los Angeles (9500 km), New-York (10.900 km), Washington (11.000 km) ou Miami (12.300 km) pour ne citer qu'elles. 


La preuve avec cette carte :

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Corée du Nord-États-Unis : sommet historique entre Kim Jong-un et Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter