Mercredi 18 avril : la revue de presse de Natacha Polony

Mercredi 18 avril : la revue de presse de Natacha Polony

POLONY SANS FILTRE - Le déplacement d'Emmanuel Macron à Strasbourg, l'expulsion de la Zad, la typhoïde et les antibiotiques, ... Tous les sujets susceptibles de vous intéresser dans la presse ce mercredi.

Le discours d'Emmanuel Macron devant le Parlement européen à Strasbourg suscite l'intérêt des journaux ce mercredi. En couverture de La Nouvelle République : "Populisme, le défi majeur pour l'Europe". Dans Charente Libre, Maurice Bontinck titre son édito : "Macron et l'Europe : une certaine idée de la souveraineté". Dans Ouest France, Laurent Marchand opte pour son édito : "Un exercice de démocratie". L'Humanité publie : "Ambitions européennes : Macron cale à Strasbourg". Dans Les Echos, Stéphane Dupont titre son édito : "Des paroles et des actes". Autre sujet, Libération publie : "Tendance : je suis crade mais ça me soigne". En Une Figaro : "L'autorité de l'Etat en échec à Notre-Dame-des-Landes". Libération titre : "Jean-Baptiste Moreau, l'étable de la loi". Le Monde publie : "Au Pakistan, la typhoïde résiste aux antibiotiques". Enfin, l'article du jour est publié dans le même quotidien : "Le temps des déserteurs".

Ce mercredi 18 avril 2018, Natacha Polony, dans sa chronique "Polony sans filtre", nous présente la revue de presse du jour. Cette chronique a été diffusée dans La République LCI du 18/04/2018 présentée par Marie-Aline Meliyi et Roselyne Bachelot sur LCI. Du lundi au vendredi, dès 9h, Julien Arnaud sera aux commandes de ce grand talk d’opinion, avec à ses côtés Roselyne Bachelot pour trois heures de débat et de polémique.

Toute l'info sur

La République LCI

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

"Absolument impudique" : Vianney fâché par la couverture d’un magazine people

Alerte enlèvement : une fillette de 8 ans enlevée par trois hommes dans les Vosges

REVIVEZ - PSG-Bayern Munich (0-1) : malgré la défaite, Paris verra à nouveau les demies

EN DIRECT - États-Unis : Pfizer dit pouvoir livrer 10% de doses de vaccins de plus que prévu d'ici fin mai

Pfizer, Moderna… Et si vous ne pouviez bientôt plus choisir votre vaccin contre le Covid-19 ?

Lire et commenter