VIDÉO - À Barcelone et en Italie aussi, les orages causent de gros dégâts

International

INTEMPÉRIES - Un chauffeur de taxi est mort noyé durant de violents orages qui ont provoqué des inondations et détruit un pont dans le nord de l'Italie, tandis qu’à Barcelone, la Mairie a déclenché une alerte tempête et pluies torrentielles.

S’il y a quelqu’un qui ne se soucie pas des frontières, qu’elles soient montagneuses ou purement administratives, c’est bien celle que l’on surnomme Dame Nature, allégorie anthropomorphique de ces phénomènes naturels qui, souvent, nous dépassent. En témoignent, une nouvelle fois, ces terribles orages qui s’abattent, ce mercredi matin, sur 9 départements du sud de la France. Mais aussi sur nos voisins, de l’autre côté des Alpes et des Pyrénées.

Voir aussi

En Italie, un chauffeur de taxi est mort noyé, après que son véhicule a été emporté par des inondations dans la ville de Capriata d'Orba, dans la région du Piémont, au nord-ouest du pays, où un pont s’est aussi effondré. Le passager du taxi, en revanche, est, lui, parvenu à s'extirper à temps et a survécu en s'accrochant à un arbre, selon plusieurs médias locaux. 

Ailleurs, en Ligurie (nord-est), une centaine de personnes ont dû être évacuées de leurs maisons, où des routes et des voies ferrées ont été inondées et où le trafic a été ponctuellement suspendu. En outre, le niveau du fleuve Pô, qui traverse l'Italie d'ouest en est et dont la plaine est exploitée par l'agriculture et l'élevage, a grimpé de 3,5 mètres en vingt-quatre heures.

Un peu plus loin de là, l’épisode méditerranéen fait également rage en Catalogne, notamment dans la capitale de la région, Barcelone, où l’eau a envahi les rues et causé de nombreux dégâts dans la nuit de mardi à ce mercredi. Selon le média local La Vanguardia, (au moins) trois personnes sont portées disparues depuis plusieurs heures : un homme de 70 ans, à Arenys de Munt, ainsi qu’une mère et son fils, emportés par les eaux alors qu’ils se trouvaient dans leur bungalow de Vilaverd. 

En parallèle, le maire a déclenché une alerte tempête et pluies torrentielles, les experts ayant prévu des vagues de plus de 2,50 mètres, portées par des vents très violents. La municipalité recommande donc aux habitants et aux touristes de s’éloigner de la zone du littoral, et plus spécifiquement des plages et des promenades qui les longent, où 180 litres d’eau par mètre carré devraient, en outre, continuer à tomber du ciel.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter