Mexique : des journalistes agressés et dépouillés en plein reportage par une centaine d'hommes masqués

Mexique : des journalistes agressés et dépouillés en plein reportage par une centaine d'hommes masqués

MEXIQUE - Sept journalistes ont rapporté dimanche avoir été agressés la veille dans l'Etat de Guerrero par une centaine d'hommes masqués, membres présumés d'un cartel.

C'est dans une véritable embuscade que sont tombés sept journalistes samedi à Tierra Caliente (Mexique). En reportage dans l'Etat de Guerreiro (sud-ouest), ils "ont été arrêtés et agressés par des membres présumés de La Familia Michoacana", a confirmé un porte-parole des services de sécurité de l'Etat de Guerrero, Roberto Álvarez.

"On nous a dit que allions brûler vifs", a raconté Sergio Ocampo, un journaliste de l'AFP qui avec six autres collègues de la presse mexicaine et internationale a été intercepté sur la route alors qu'ils étaient en reportage. Après les avoir retenus un quart d'heure d'après Univision Noticias, les agresseurs se sont emparés du véhicule de Sergio Ocampo et volé l'équipement  - téléphones, ordinateurs portables et caméras -de tous les journalistes présents, parmi lesquels figuraient des photographes et des vidéastes.

Lire aussi

Tous sains et saufs

Les journalistes, qui sont finalement sortis sains et saufs de cette agression, s'étaient rendus dans l'Etat de Guerrero pour couvrir l'entrée des forces fédérales dans la municipalité de San Miguel Totolapan, où les habitants ont récemment formé un groupe d'autodéfense pour faire face aux enlèvements et extorsions de fonds commis par les membres de La Familia Michoacana et d'une autre groupe criminel, Los Tequileros.

Quatre journalistes ont été assassinés au Mexique depuis le début de l'année, après une année record en 2016 avec 11 journalistes tués.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - "Limiter les interactions sociales", vaccination des 5-11 ans... les annonces pour faire face à la 5e vague

Présidentielle 2022 : blessé au poignet en début de meeting, Éric Zemmour porte plainte

Télétravail, vaccination des enfants... Ce qui pourrait être annoncé à l'issue du Conseil de défense lundi

Un vaccin qui "n'empêche pas la transmission", est-ce vraiment "du jamais-vu depuis Pasteur" ?

Protocole sanitaire de niveau 3 à l'école primaire : ce que ça change

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.