Mexique : dix corps et onze têtes découverts dans un village de montagne

Mexique : dix corps et onze têtes découverts dans un village de montagne

VIOLENCES - Six fosses clandestines ont été mises au jour lundi dans un village de montagne de l'Etat du Guerrero. A l'intérieur : au moins dix corps et onze têtes. Il pourrait s'agir d'un réglement de compte entre différents groupes de narcotrafiquants.

L'année 2015 connaît déjà son lot d'horreur au Mexique. Au moins dix cadavres ont été découverts lundi dans cinq fosses clandestines à Tepehuixco (sud du pays), rapporte le quotidien mexicain Milenio . Retrouvés pieds et mains liés, les victimes ont visiblement été torturées. Dans une sixième fosse de ce village de montagne de l'Etat du Guerrero, onze têtes ont également été déterrées par les autorités.

Il n'est pas encore clair si les dix de corps retrouvés sont décapités, et si les têtes leur correspondent. Car d'après le journal mexicain La Jordana , les autorités relient celles-ci à une autre affaire : la découverte de onze corps décapités fin novembre au bord d'une route dans ce même Etat du Guerrero. Les victimes présentaient des brûlures et des impacts de balles.

Etudiants disparus

Le Guerrero, une région pauvre en proie à la violence des cartels de la drogue, est aussi l'Etat où 43 étudiants ont disparu fin septembre. L'enquête officielle a conclu en novembre qu'ils avaient été massacrés par des narcotrafiquants et des policiers municipaux d'Iguala, mais les familles des victimes refusent toujours de croire à cette version. Les restes calcinés d'un seul d'entre eux ont pour le moment été découverts .

EN SAVOIR + >> Mexique : les étudiants brûlés dans des crématoriums de l'armée ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - "Danse avec les stars" : l'ex-Miss France Vaimalama Chaves éliminée, Bilal Hassani au sommet

EuroMillions : un Français remporte la cagnotte de 220 millions d'euros, un record en Europe

Covid-19 : quand thés dansants et parties de belote virent aux clusters en Loire-Atlantique

Femme décapitée à Agde : ex-boxeur et ancien candidat FN, le profil du suspect se dessine

Mort d'un étudiant nantais vacciné : l'autopsie renforce l'hypothèse d'un lien avec AstraZeneca

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.