Le plus petit marsouin au monde pourrait totalement disparaître d'ici 2022

International
DirectLCI
ALARMANT - Le cadavre d'un animal de cette espèce, le quatrième en 2017, a été retrouvé au Golfe du Mexique ont annoncé ce mercredi les autorités locales. Ce petit cétacé pourrait totalement disparaître d'ici quelques années.

L’hécatombe a de quoi inquiéter. Pour la quatrième fois cette année, un cadavre de marsouin du Pacifique, le plus petit cétacé au monde, a été retrouvé échoué sur une plage à 24 km au Nord de San Felipe dans le golfe de Californie (Mexique), ont annoncé ce mercredi  les autorités du pays. Cette espèce menacée d'extinction ne recense plus que trente spécimens dans sa zone d'habitat  et pourrait totalement disparaitre d'ici 2022, avait averti en février dernier le comité international pour la sauvegarde de la "vaquita marina"(vachette de mer).

Victime collatérale de la "cocaïne des mers"

Cet animal mesurant 115 cm de long  aurait été victime de filets utilisés par des contrebandiers pour capturer le totoaba, un poisson prisé pour sa vessie natatoire (une  sorte de poche de gaz permettant de modifier la flottabilité)  et qui se monnaie à prix d’or (jusqu’à 20.000 dollars le kilo ) en Chine, ce qui lui vaut le surnom de "cocaïne des mers". Il est très recherché en raison de ses vertus supposées en médecine et esthétique comme le rapporte l’AFP.

En vidéo

JT 20H - Les grands singes menacés d’extinction

En 2014, moins de 100 marsouins avaient été comptés dans le golfe de Californie contre 200, deux ans plus tôt. Le 4 avril dernier, le gouvernement a annoncé un plan pour placer ces marsouins dans un refuge temporaire, avec l'aide d'ONG de protection de l'environnement, un projet  vivement critiqué par des environnementalistes appuyant le fait que le cétacé ne supporte pas la captivité.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter