Mexique : les cadavres retrouvés ne sont pas ceux des étudiants

Mexique : les cadavres retrouvés ne sont pas ceux des étudiants

FAITS DIVERS - Aucun des 43 étudiants disparus ne figure parmi les 28 cadavres trouvés dans des fosses début octobre près d'Iguala (Mexique). Depuis le 26 septembre, les autorités n'ont aucune trace de ces personnes.

De nombreux Mexicains étaient convaincus que c'était eux mais, l'ADN n'a pas matché. Mardi, le ministre mexicain de la Justice, Jesus Murillo Karam, a indiqué qu'aucune trace des 43 étudiants disparus depuis le 26 novembre près d'Iguala au Mexique n'a été trouvée parmi les 28 corps exhumés de fosses clandestines.

EN SAVOIR + >> Mystère autour de la disparition des 43 étudiants

D'autres corps retrouvés

Début octobre, les autorités avaient découvert plusieurs fosses clandestines près de la ville d'Iguala, dans l'Etat de Guerrero, après la disparition des étudiants à la suite d'une attaque menée par la police locale et ce groupe criminel. Les cinq premières fosses trouvées contenaient 28 cadavres, la plupart calcinés. Les autorités ont découvert par la suite d'autres fosses, mais n'ont pas indiqué le nombre de corps trouvés.

"Nous avons certains résultats pour les premières fosses et je peux vous dire qu'elles ne correspondent pas à l'ADN que les familles de ces jeunes nous ont donné", a dit le ministre de la Justice.

Les autorités avaient procédé après le 26 septembre à l'arrestation de 26 policiers d'Iguala et de huit autres personnes dont quatre membres présumés du gang des Guerreros Unidos.

EN SAVOIR + >> 2 membres d'un gang avouent 17 meurtres

De nouvelles pistes à étudier

Jesus Murillo Karam a annoncé par ailleurs que 14 autres agents de la municipalité de Cocula, proche d'Iguala, dans le même Etat de Guerrero, avaient été arrêtés. Ils avaient falsifié leurs rapports de police pour cacher leur participation aux disparitions d'Iguala.

Ces détenus ont reconnu qu'ils avaient reçu le groupe d'étudiants et les avaient ensuite remis postérieurement entre les municipalités d'Iguala et de Cocula aux Guerreros Unidos.

Jesus Murillo Karam a assuré que ces nouveaux détenus avaient donné de nouvelles pistes pouvant mener à ceux qui avaient organisé cette opération qui traumatise le Mexique.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Portugal-France : les Bleus qualifiés, ils affronteront la Suisse en 8e de finale

Covid-19 : que sait-on du nouveau variant Delta Plus découvert en Inde ?

Impôt sur les successions, retraite à points, tarification du carbone... Les propositions phares du rapport remis à Macron pour l'après-Covid

Explosion du variant Delta malgré une vaccination massive : que nous disent les chiffres au Royaume-Uni ?

EN DIRECT - La France repasse sous la barre des 10.000 patients hospitalisés du Covid-19

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.