Mexique : les familles des 43 étudiants disparus sillonnent le pays pour les retrouver

International
DISPARITION - Des recherches ont été lancées hier par les familles et amis des 43 étudiants disparus au Mexique le 26 septembre dernier. Ils ont prévu de sillonner le pays en bus car pour eux, "ils sont vivants".

L’espoir de les retrouver a poussé ces gens à faire pression sur les autorités. "Cherchez-les, ils sont vivants !", exigeaient toujours jeudi les proches des 43 étudiants disparus dans le sud du Mexique le 16 septembre dernier. Ils ont ainsi entamé une tournée nationale pour sensibiliser la population et faire pression sur les autorités, contestant la mort des jeunes gens annoncée par le gouvernement.

VOIR AUSSI >> Un chef policier pris en otage par des manifestants

"Nous sommes sûrs qu'ils sont vivants et nous allons continuer à les chercher. Nous irons jusqu'au bout", a déclaré à l'AFP Felipe de la Cruz, porte-parole des parents, avant de monter à bord de l'un des trois bus dans lequel des proches et anciens camarades des disparus comptent se rendre jusque dans l'Etat de Chihuahua au nord du pays, frontalier avec les États-Unis.

Arrêt à Mexico prévu le 20 novembre

Au total, trois caravanes doivent quitter l'école normale rurale d'Ayotzinapa, où étudiaient les disparus dans l'Etat du Guerrero à environ 300 kilomètres de la capitale, pour sillonner le pays et sensibiliser la population à leur cause. Peu avant le départ, un demi-millier de personnes vêtues de blanc sont venues soutenir les manifestants, qui ont prévu de rallier Mexico le 20 novembre afin de faire pression sur les autorités, accusées de n'avoir pas tout fait pour retrouver les disparus.

"Je lutte parce que je ne veux pas être le 44e", pouvait-on lire sur une pancarte. "Dehors Peña Nieto [le président du Mexique, ndlr]" ou "Et si c'était tes enfants ?", clamaient d'autres. La disparition de ces 43 jeunes après une attaque conjointe de policiers municipaux et de narcotrafiquants dans la ville d'Iguala, a provoqué la plus grave crise pour Enrique Peña Nieto depuis son accession à la présidence du Mexique en décembre 2012.

LIRE AUSSI >> Le Parlement incendié par 150 enseignants

EN SAVOIR + >> Que sait-on sur la disparition des 43 étudiants ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter