Mexique : malgré une opération pour maigrir, un chef de cartel reconnu et arrêté

Mexique : malgré une opération pour maigrir, un chef de cartel reconnu et arrêté

CHIRURGIE ESTHÉTIQUE - Un chef de cartel mexicain a été arrêté ce jeudi. Une arrestation plutôt chanceuse car le suspect avait perdu beaucoup de poids et s'est fait poser des implants capillaires pour échapper à la police.

Ce chef de gang avait tout fait pour changer son apparence et échapper à la police mais en vain. Le chef présumé du plus puissant groupe criminel de Mexico a été reconnu et arrêté, ont annoncé ce jeudi les autorités. Il avait perdu 30 kilos, s'était fait posé des implants capillaires mais cela n'a pas suffi.

"La personne arrêtée avait subi une intervention chirurgicale consistant à réduire la taille de l'estomac et avait perdu 30 kilos pour modifier son apparence physique afin de ne pas être reconnue", a déclaré lors d'un point presse Renato Sales, le chef de la Commission nationale de sécurité. "On le soupçonne de diriger des activités de vente de drogue au détail, d'extorsion, de vols, d'enlèvements et de blanchiment d'argent, entre autres, plus particulièrement dans le centre de la capitale (...) Il est également sous le coup d'une enquête pour plusieurs homicides", a-t-il ajouté. 

Lire aussi

Roberto Moyado, alias "el Betito" (diminutif de Roberto), 37 ans, dirigeait l'"Union de Tepito", un gang qui opère dans la mégapole mexicaine de plus de 20 millions d'habitants. La bande criminelle, dont le nom vient d'un quartier difficile du centre de Mexico, serait en lien avec des cartels comme Jalisco Nueva Generacion, afin de distribuer de la drogue dans les rues de la capitale, selon les autorités et les analystes.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Inflexible face aux policiers, comment Cédric Jubillar justifie les incohérences entre sa version et celle des enquêteurs ?

EN DIRECT - Covid-19 : 12 cas d'infection par le variant Omicron désormais détectés en France

Covid-19 : vacances de Noël avancées dans les écoles et rassemblements limités... la Belgique sur le qui-vive

Omicron : que sait-on de ce variant qui inquiète la planète ?

VIDÉO - Allemagne : les restrictions drastiques imposées aux non-vaccinés divisent

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.