Midterms : des électrices recouvrent la tombe d'une célèbre militante féministe d'autocollants "J'ai voté"

International
POLITIQUE - La tombe de Susan B. Anthony a été recouverte d'autocollants "J'ai voté" ce mardi alors que l'Amérique vote pour les élections de mi-mandat. Un hommage à celle qui s'est battue pour que les Américaines obtiennent ce droit.

Des fleurs, des drapeaux américains et des autocollants. Ce mardi, la tombe de la suffragette Susan B. Antony a été recouverte d'autocollants "I voted" (j'ai voté). Une façon pour les femmes qui se sont déplacées pour les Midterms de lui rendre hommage. 


Car en novembre 1872, Susan B. Antony vote à la présidentielle américaine. Mais à cette époque, les femmes n'avaient pas le droit de participer à la vie politique du pays. Deux semaines plus tard, elle a été condamnée à une amende pour "vote illégal". C'était 50 ans avant la mise en place du 19e amendement qui a accordé le droit de vote aux femmes. 

" J'ai voté et j'ai fait un pèlerinage "

146 ans après le combat de Susan B. Antony, de nombreuses femmes ont donc partagé sur les réseaux sociaux leur fierté de pouvoir voter en collant sur la tombe de cette suffragette leur autocollant. Une coutume qui semble être mise en place depuis l'élection de Donald Trump en 2016. "J'ai voté et j'ai fait un pèlerinage jusqu'à la tombe de Susan B. Anthony. Il pleuvait aujourd'hui alors voici une photo de meilleure qualité datant de l'élection de 2016", raconte ainsi une électrice. 

Qualifiée "d'année de la femme" par de nombreux médias, cette échéance électorale aura vu 185 candidatures de femmes politiques pour le Congrès. Un record. 


Et ce record survient après une année marquée par le mouvement #MeToo et la défiance envers le président Donald Trump. Son élection a été un signal d'alerte et d'engagement pour de nombreuses candidates. "L'élection du président Trump a retenti comme un signal d'alarme pour les femmes à travers le pays", a lancé Rashida Tlaib, après sa victoire à des primaires démocrates mardi 7 août, dans une circonscription du Michigan quasi-acquise à son parti. Trois mois plus tard, elle est devenue la première femme musulmane à faire son entrée au Congrès

Tout savoir sur

Tout savoir sur

Midterms, un succès pour Donald Trump ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter