Migrants morts en Autriche : 71 corps, dont ceux de 4 enfants

Migrants morts en Autriche : 71 corps, dont ceux de 4 enfants

CRISE MIGRATOIRE – Les 71 migrants dont les corps ont été retrouvés dans un camion abandonné sur une autoroute en Autriche sont probablement syriens, et quatre enfants figurent parmi eux, a annoncé vendredi la police. Trois personnes ont été arrêtées en Hongrie.

L’horreur est montée d’un cran ce vendredi. Car ce ne sont pas 10 ou 20 corps de migrants, mais 71 qui ont en réalité été découverts jeudi, dans un camion arrêté sur une autoroute autrichienne. Un macabre décompte dévoilé par Hans Peter Doskozil, porte-parole de la police, et qui fut rendu difficile par l’état de décomposition avancée des corps, retrouvés entassés les uns sur les autres.

"Sur ces 71 personnes, il y avait 59 hommes, huit femmes et quatre enfants, une fillette âgée d'un ou deux ans et trois garçons âgés de 8, 9 ou 10 ans", a précisé le porte-parole. Un document de voyage syrien retrouvé au milieu des corps laisserait à penser que le groupe était "probablement" constitué de réfugiés syriens.

Trois personnes arrêtées en Hongrie

Par ailleurs, la police a précisé que trois personnes avaient été arrêtées en Hongrie. "Nous pensons qu'il s'agit d'une piste", a ajouté le porte-parole de la police. L'une des trois personnes est un Bulgare d'origine libanaise, et serait le propriétaire du véhicule. Les deux autres, un Bulgare et un homme porteur de documents hongrois, sont "presque certainement les chauffeurs" du camion.

Les équipes médicolégales ont travaillé toute la nuit pour extraire les corps mais ont prévenu qu'il faudrait plusieurs jours avant d'avoir les premiers résultats des analyses. Pour expliquer les causes de la mort, la police penche pour l'hypothèse de la suffocation : "Il existe une certaine probabilité que [les migrants] soient morts étouffés" a expliqué le porte-parole de la police, dans des propos rapportés par le quotidien autrichien Kronen Zeitung .

Une scène choquante

La macabre découverte a été faite hier, sur une aire de stationnement d’une autoroute autrichienne , située dans l’est du pays. Intrigués par des "fluides de corps en décomposition" coulant du véhicule, les policiers ont alors décidé d’ouvrir les portes et ont été assaillis par une odeur putride. Même des policiers expérimentés ont paru ébranlés, décrivant la scène comme celle d'un "crime choquant".

“Nous sommes tous bouleversés par ces terribles nouvelles, a dit Angela Merkel à Vienne au sommet des Balkans. C'est un avertissement pour que l'on se mette au travail, pour résoudre ce problème et faire preuve de solidarité.”

À LIRE AUSSI >> Crise migratoire : faut-il parler de "migrants" ou de "réfugiés" ?

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Euro : les Bleus qualifiés pour les huitièmes de finale avant même d'affronter le Portugal

Autonomie de 1000 km, charge en 3 min... Découvrez la première berline à hydrogène française

EN DIRECT - Euro : Suisse, Suède, Angleterre et République tchèque qualifiées pour les 8es de finale

VIDÉO - "Mon cœur battait la chamade !" : la voisine française du "Serpent" n’a rien oublié

Ce bateau conçu en France défie les lois de la physique

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.