Militaires français tués au Mali : la mission Barkhane, "une opération très compliquée"

Militaires français tués au Mali : la mission Barkhane, "une opération très compliquée"
International

Toute L'info sur

Le 13h

EXPLICATIONS - Au Mali, treize soldats français sont décédés dans le cadre de l'opération Barkhane. Une mission périlleuse, souligne sur le plateau du JT de 13 heures de TF1 la journaliste Patricia Allemonière.

Cela fait cinq ans que l'armée française a lancé la mission Barkhane pour combattre le terrorisme au Sahel. Ce lundi 25 novembre, treize de ses militaires ont trouvé la mort au Mali dans la collision de deux hélicoptères. La journaliste de TF1 Patricia Allémonière, spécialiste des conflits armés, a expliqué ce mardi sur le plateau du JT de 13 h combien cette opération était "très compliquée".

Et ce "d'autant plus aujourd'hui" :  "L'État islamique au Grand Sahara s’est installé dans une zone entre entre trois pays", le Mali, le Niger, et le Burkina Faso, où il est "très facile de se cacher et d’échapper aux surveillances aériennes". Or, de cette région aux trois frontières sont menées des opérations dans d'autres pays, parfois très lointains. "Souvenez-vous de l'enlèvement de deux Français Bénin", rappelle Patricia Allémonière. Les deux otages avaient en effet été libérés en mai dernier au Burkina Faso, lors d'une opération militaire qui avait coûté la vie à deux commandos marine.

Lire aussi


Ce sujet a été diffusé dans le journal télévisé de 13h du 26/11/2019 présenté par Jean-Pierre Pernaut sur TF1. Vous retrouverez au programme du JT de 13h du 26 novembre 2019 des reportages sur l'actualité politique économique, internationale et culturelle, des analyses et rebonds sur les principaux thèmes du jour, des sujets en régions ainsi que des enquêtes sur les sujets qui concernent le quotidien des Français.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter