Qui était George Floyd, le "doux géant" dont la mort embrase l'Amérique ?

Qui était George Floyd, le "doux géant" dont la mort embrase l'Amérique ?
International

PORTRAIT - Le 25 mai dernier à Minneapolis, George Floyd, un homme de 46 ans, afro-américain, est mort lors d'une interpellation, maintenu au sol par un policier, Derek Chauvin. Sportif accompli dans sa jeunesse, père de deux enfants et en quête d'une nouvelle vie, qui était George Floyd ?

Un "doux géant". Voici comment était décrit George Floyd par toutes les personnes l’ayant connu de son vivant. Le 25 mai dernier, cet homme de 46 ans, afro-américain, a trouvé la mort, face contre terre, manifestement étouffé par le genou d’un policier, Derek Chauvin, lors d’une interpellation à Minneapolis. Ce dernier a été arrêté vendredi et inculpé d'homicide involontaire. Au total, quatre policiers ont été licenciés. La mort de George Floyd suscite, depuis, un vif émoi dans tout le pays, des manifestations se multipliant dans plusieurs villes, notamment à New York, Washington ou encore Oakland.  Partout, les manifestants dénoncent bavures policières sur fond de racisme. 

Un athlète prometteur

Avant de mourir tragiquement lors de cette interpellation à Minneapolis, George Floyd, né en Caroline du Sud, a vécu une grande partie de sa vie à Houston, au Texas. Dans sa jeunesse, George Floyd a excellé dans le football américain et le basketball, qu’il pratiquait avec un de ses amis de longue date, devenue une star de la NBA, Stephen Jackson.

"On s'appelait Twin (ndlr : Jumeau)", a raconté M. Jackson, très ému, dans une vidéo sur Instagram. "Il était en train de changer sa vie", déménageant au Minnesota pour le travail afin de subvenir aux besoins de ses enfants, a-t-il expliqué, avant d’ajouter : "Mon gars faisait tout ce qu'il fallait, et ils me l'ont tué."

Lire aussi

Un père dévoué

Comme l’affirme l’ancienne gloire des parquets, George Floyd était, selon les médias américains, père de deux enfants. Roxie Washington, la mère de sa fille de six ans à Houston, l'a décrit comme un père dévoué : "Parce qu'il était si grand, les gens pensaient qu'il cherchait la bagarre. Mais c'était une personne aimante, et il aimait sa fille" a-t-elle dit, citée par le Houston Chronicle.

Outre ses talents d’athlète, George Floyd a également été un visage du monde de la musique à Houston, faisant partie de la Screwed Up Click, groupe très important de la scène rap de la ville dans les années 1990, lancé par DJ Screw, grande figure du rap du sud des Etats-Unis décédée le 16 novembre 2000, et créateur du "chopped and screwed", un style de rap dans lequel le morceau est "ralenti et haché".

La victime et son meurtrier, collègues dans une discothèque

A Minneapolis, où il s’est installé en 2018, le "géant" – il mesurait deux mètres – a d’abord officié en tant que camionneur puis comme agent de sécurité dans un restaurant, le Conga Latin Bistro, avant que le confinement ne lui coûte son emploi. "Il nous faisait nous sentir en sécurité", a témoigné Luz Maria Gonzalez, une cliente régulière de l'établissement, auprès de la radio publique NPR.

Floyd a également travaillé comme agent de sécurité au El Nuevo Rodeo, dans le centre-ville de Minneapolis et a côtoyé un certain Derek Chauvin, son meurtrier présumé, qui officiait également comme agent de sécurité dans l’établissement. "Ils étaient tous les deux des agents de sécurité de ce restaurant. Alors, l’officier Chauvin connaissait George. Ils étaient collègues depuis très longtemps", a déclaré Andrea Jenkins, la vice-présidente du conseil municipal de Minneapolis, à CNN.

C'est exactement ce qu'ils ont fait. Ils ont tué mon frère. Il criait à l’aide.- Bridgett Floyd, soeur de la victime à NBC News.

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

"Je me souviens qu'il disait vouloir toucher le monde. Il voulait avoir un impact sur le monde", a raconté Jonathan Veal, un ami d'enfance, à la chaîne KPRC à Houston, où ils sont allés ensemble au lycée Jack Yates. "Tout le monde aimait mon frère. C'est un doux géant, il ne fait jamais de mal à personne" a dit Philonese Floyd, le frère de la victime, mardi à CNN.

Sa sœur Bridgett Floyd, n’a pas condamné une bavure policière, mais un meurtre. "C'est exactement ce qu'ils ont fait. Ils ont tué mon frère. Il criait à l’aide", a-t-elle dit à NBC News. Pour Courtney Ross, sa petite amie interrogée par CBS News, George Floyd "n'était rien de moins qu'un ange envoyé sur terre". "Et nous l'avons diabolisé, et nous l'avons tué", a-t-elle fustigé.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent