Minneapolis : un camion-citerne force le passage parmi les manifestants, son chauffeur arrêté

Un camion fonce dans la foule à Minneapolis

INCIDENT - Un camion-citerne a tenté dimanche 31 mai de forcer le passage parmi une foule de manifestants à Minneapolis, théâtre depuis six jours de soulèvements violents après la mort de George Floyd. Le chauffeur, blessé, a été conduit à l'hôpital et placé en état d'arrestation.

Un incident "très dérangeant", selon la police. Un camion-citerne a tenté dimanche 31 mai de se forcer un passage au milieu d'un cortège de milliers de manifestants sur un pont du centre de Minneapolis, dans le Minnesota aux Etats-Unis, forçant l'intervention massive des forces de l'ordre. Aucun blessé n'est à déplorer selon les premiers éléments de l'enquête.

"A priori aucun manifestant n'a été blessé", a expliqué la police locale dans un communiqué. Le chauffeur du camion a lui été blessé mais sans que sa vie soit en danger. Il a été conduit à l'hôpital et placé en état d'arrestation. La manifestation, liée à la mort lundi 25 mai de George Floyd, un homme noir, des mains de la police, était partie en milieu de journée du Capitole à Saint-Louis, où siège le parlement du Minnesota. Composée d'environ 2000 personnes, elle se dirigeait dans une ambiance pacifique vers le centre de Minneapolis.

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

Lire aussi

Il avait l'air contrarié, il klaxonnait et continuait à avancer-

Tout au long du parcours, des policiers et des soldats de la Garde nationale avaient bloqué les routes aux alentours pour sécuriser le cortège. La façon dont le chauffeur routier a pu s'approcher des manifestants n'était pas claire dans un premier temps. Alors que ces derniers traversaient un pont autoroutier, il a avancé son camion jusqu'au milieu de la foule. Selon un témoin interrogé sur la chaîne locale KSTP, des manifestants venus à vélo ont lancé leurs bicyclettes sous son véhicule pour tenter de l'arrêter.

"Il avait l'air contrarié, il klaxonnait et continuait à avancer", a ajouté le jeune homme à l'AFP, qui n'a donné que son prénom, Kyle. Très rapidement, des dizaines de véhicules de police sont arrivés sirènes hurlantes et ont refoulé les manifestants hors du pont. La situation est longtemps restée très confuse, à une heure du début du couvre-feu imposé par les autorités pour empêcher les manifestations de dégénérer en émeutes.

La mort de George Floyd a provoqué une explosion de colère aux Etats-Unis et des manifestations contre les violences policières dans une vingtaine de villes du pays.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

REVIVEZ - Procès de l'homme qui a giflé Macron : l'accusé condamné à 4 mois ferme et incarcéré

EN DIRECT - Covid-19 : 69 décès ces dernières 24 heures, moins de 2200 patients en réanimation

Comment voir l'éclipse solaire ce jeudi en France ?

Pass sanitaire : voici la liste des lieux où il est désormais obligatoire

Covid-19 : le tableau de bord de l'évolution de l'épidémie en France

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.