Mort d'Emiliano Sala : la propriétaire de l'avion avait proscrit le recours au pilote mis en cause

Mort d'Emiliano Sala : la propriétaire de l'avion avait proscrit le recours au pilote mis en cause

JUSTICE - La propriétaire du petit avion privé ayant transporté Emiliano Sala a assuré mercredi avoir proscrit le recours au pilote mis en cause, au troisième jour du procès du crash ayant coûté la vie au footballeur argentin en 2019.

L'appât du gain privilégié au détriment de la sécurité ? Au troisième jour du procès du crash ayant coûté la vie à Emiliano Sala, la propriétaire du petit avion privé ayant transporté le footballeur a assuré mercredi avoir proscrit le recours au pilote mis en cause.

La propriétaire du Piper Malibu, Fay Keely, a indiqué avoir envoyé un email en juillet 2018, près de sept mois avant l'accident, à l'opérateur de l'avion, David Henderson. Ce dernier, 67 ans, est poursuivi devant un tribunal de Cardiff, au Pays de Galles pour imprudence ou négligence susceptible d'avoir mis en danger l'appareil dans lequel le joueur de 28 ans voyageait pour rejoindre le club de Cardiff City, où il venait d'être transféré pour 17 millions d'euros.

Toute l'info sur

La disparition du footballeur Emiliano Sala

"Il devait piloter lui-même"

Dans son mail, Fay Keely avait demandé Henderson de ne plus recourir au pilote David Ibbotson, 59 ans, après deux infractions signalées par l'autorité britannique de l'aviation civile (CAA). Elle a par la suite découvert que David Henderson avait malgré tout à nouveau fait appel à ce pilote en août 2018. Le jour du crash, "il devait (...) piloter lui-même", a-t-elle détaillé. "J'ai découvert ensuite qu'il n'était pas disponible et qu'il avait demandé à David Ibbotson de voler à sa place (...) sans ma permission".  

Le 21 janvier 2019, quand l'avion transportant Emiliano Sala s'est abîmé dans la Manche, c'est David Henderson qui devait initialement piloter l'appareil. Mais occupé, il avait fait en sorte que David Ibbotson prenne sa place, tout en sachant que ce dernier n'avait pas de licence de pilote commercial, que sa qualification pour ce type d'appareil avait expiré et qu'il n'était pas compétent pour voler de nuit.

Lire aussi

Le corps du joueur de 28 ans, dont la disparition avait ému le monde du football, avait été retrouvé dans la carcasse de l'appareil plus de deux semaines après l'accident. Sa dépouille avait été rapatriée en février 2019 en Argentine.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Variant "Omicron" : "S'il y a un cas en Belgique, il y en a déjà en France"

REVIVEZ - "Danse avec les stars" la finale : c'est Tayc qui l'emporte face à Bilal Hassani !

EN DIRECT - Covid-19 : risque "élevé à très élevé" que le nouveau variant "Omicron" se répande en Europe

VIDÉO - "Vous ne pourrez pas revenir" : le désarroi des voyageurs pris de court par l'arrêt des liaisons Maroc-France

Covid-19 : bars, trains, métro... les principaux lieux de contamination identifiés par une nouvelle étude

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.