Mort de Freddie Gray : encore une bavure policière qui restera impunie aux Etats-Unis

Mort de Freddie Gray : encore une bavure policière qui restera impunie aux Etats-Unis

ETATS-UNIS - Les poursuites contre les trois derniers policiers impliqués dans l'homicide de Freddie Gray, un Noir mortellement blessé l'an dernier dans un fourgon de police à Baltimore, ont été abandonnées. Un épilogue qui en rappelle d'autres.

Personne ne sera finalement condamné pour la mort de Freddie Gray, un Noir mortellement blessé dans un fourgon de police il y a plus d'un an à Baltimore (Maryland). Les poursuites à l'encontre des trois derniers policiers impliqués ont été abandonnées, a indiqué ce mercredi 27 juillet la justice américaine.

EN SAVOIR + >>  Un policier acquitté dans l'affaire de la mort de Freddie Gray

La mort de Freddie Gray, en avril 2015, avait déclenché de violentes émeutes dans Baltimore et pris une dimension nationale aux Etats-Unis. Le jeune homme avait subi, dans des circonstances qui n'ont jamais été clairement établies, une fracture des vertèbres cervicales lors du transport, avant de succomber à ses blessures une semaine plus tard.

Une liste qui s'allonge

Cet épilogue risque d'accroître un peu plus les tensions raciales déjà très vives aux Etats-Unis, où se sont multipliées les affaires d'Afro-Américains tués par des policiers. Le nombre des victimes de ces violences ne cesse en effet d'augmenter, avec bien souvent aucune condamnation pour les policiers :

 Février 2012, George Zimmerman tue Trayvon Martin, 17 ans, Noir et non-armé. Il sera acquitté .

► Juillet 2014, Eric Garner, 43 ans, Noir et père de six enfants, meurt étouffé lors de son interpellation. Il lance aux policiers un "Je ne peux pas respirer", devenu un slogan contre les violences policières. Le policier, un Blanc, n'est pas poursuivi .

Août 2014, Michael Brown est tué à Ferguson. 18 ans, Noir, non-armé et tué par un policier blanc. De violentes émeutes éclatent dans tout le pays. Un an plus tard, les poursuites contre le policier sont abandonnées .

Novembre 2014, Tamir Ryce, 12 ans, Noir, joue avec un pistolet en plastique. Un policier, blanc, lui tire dessus et le tue. Il ne sera pas poursuivi .

Depuis, les violences raciales continuent. Rien que pour ce mois de juillet 2016, à  Baton Rouge (Louisiane) et dans le Minnesota , deux jeunes Noirs ont été abattus par des policiers blancs. A Dallas et de nouveau à Baton Rouge , les policiers sont alors devenus des cibles : respectivement cinq et trois d'entre eux seront assassinés par deux tireurs désireux de venger les brutalités des forces de l'ordre. Les conclusions de l'affaire Freddie Gray ne risquent pas de venir apaiser ces tensions.

A LIRE AUSSI
>>  "Perturbé" par les tensions raciales aux Etats-Unis, Michael Jordan sort de son silence
>>  Black Lives Matter, ce mouvement en pointe de la dénonciation des violences policières

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : quarantaine obligatoire pour les voyageurs venant du Brésil, d'Argentine, du Chili et d'Afrique du Sud

Un rassemblement devant le ministère de la Santé pour dénoncer les suicides de cinq internes en médecine

Une troisième dose de Pfizer "probablement" nécessaire : la mise au point de Gérald Kierzek

L'image de la cérémonie : la reine Elizabeth II se recueille devant le cercueil de son mari Philip

Funérailles du prince Philip : William et Harry se sont-ils réconciliés ?

Lire et commenter