Mbappé, Noah, Yoka... Les sportifs français s'indignent de la mort de George Floyd

Mbappé, Noah, Yoka... Les sportifs français s'indignent de la mort de George Floyd
International

INDIGNATION - Après LeBron James, Katie Ledecky ou encore Colin Kaepernick, des acteurs majeurs du sport français réclament eux aussi justice pour George Floyd, mort après une intervention policière.

La mort de George Floyd, 46 ans, tué lundi par un policier blanc lors d'une interpellation à Minneapolis, a provoqué un émoi considérable aux Etats-Unis, notamment dans le monde du sport, qu'avait fréquenté la victime dans sa jeunesse, en excellant dans le football américain et le basketball. 

En France, l'attaquant international tricolore et star du PSG Kylian Mbappé a réclamé une "justice pour George" sur Twitter, accompagné d'un poing brandi vers le haut et d'un visage prenant la parole.

Un autre footballeur français a également réagi à la mort de George Floyd, mais cette fois-ci sur le terrain. L'attaquant du Borussia Mönchengladbach Marcus Thuram a mis un genou à terre lors de la rencontre de Bundesliga face à l'Union Berlin, après avoir inscrit le deuxième but de son équipe. 

Samedi, le footballeur américain de Schalke 04 Weston McKennie arborait un brassard "Justice pour George" pendant le match Schalke 04-Werder Brême.

Sur Instagram, l'ancienne gloire du tennis français Yannick Noah s'est également indignée du meurtre de George Floyd, postant une photo de lui arborant un t-shirt avec l'inscription : "I Can't Breathe (ndlr : je ne peux pas respirer)". Une image accompagnée d'un message : "Assez !!! Il ne suffit pas de ne pas être raciste, nous devons être anti-racistes ! Criez le fort !"

Lire aussi

Dans un tweet, supprimé ensuite, le boxeur français et champion olympique Tony Yoka a exprimé sa colère avec un long message : "Je ne sais pas quoi dire. Pourquoi ? Qu’est-ce qu’on a fait ? Ça fait des siècles que l’on se retrouve dans cette situation. Pourquoi tu filmes? (…) Il faut nous protéger entre nous. (…) Personne ne se lèvera pour nous. C’est à nous de faire ce qu’il faut. Peu importe ce qui se dira après ce post, brûlez tout, niq*** tout. Je ne reviendrai pas sur ma parole tant qu’on ne sera pas considérés comme leurs semblables. Put*** j’ai la haine."

De son côté, le combattant MMA franco-camerounais officiant à l'UFC, Francis Ngannou, a posté sur Twitter un montage photo mettant en opposition le policier Derek Chauvin, responsable de la mort de George Floyd, et le joueur de football américain Colin Kaepernick, qui mettait un genou à terre durant l'hymne national pour protester contre les violences policières et raciales. Le tout accompagné d'un message : "On ne s'agenouille pas pour tuer. On s'agenouille pour la justice."

Kaepernick appelle à la "révolte"

Cette indignation qui prend forme chez les sportifs français a débuté aux Etats-Unis, notamment avec la superstar des Los Angeles Lakers, LeBron James, qui a indiqué sur Instagram : "Vous comprenez maintenant !!??!!?? Ou c'est toujours flou??", en référence au genou à terre de Colin Kaepernick. Ce dernier a d'ailleurs réagi sur Twitter à la mort de George Floyd, appelant à la révolte : "Lorsque la civilité mène à la mort, la révolte est la seule réaction logique. Les appels à la paix vont pleuvoir, et quand ils le feront, ils tomberont dans l'oreille d'un sourd, car votre violence a amené cette résistance. Nous avons le droit de riposter !"

Autre grand nom du basketball américain, la légende des Los Angeles Lakers Kareem Abdul Jabbar a également pris la parole dans une tribune publiée dans le Los Angeles Times : "Le racisme en Amérique est comme de la poussière dans l’air. Il semble invisible - même si vous vous étouffez avec - jusqu’à ce que vous laissiez entrer le soleil. Ensuite, vous voyez qu’il est partout. Tant que nous continuons à éclairer cette lumière, nous avons une chance de la nettoyer partout où elle se pose. Mais nous devons rester vigilants, car elle est toujours dans l’air."

Les stars de la NBA mobilisées

Parmi les stars NBA à s'être engagées très rapidement cette semaine, le joueur des Boston Celtics Jaylen Brown. "J’ai conduit pendant 15 heures pour être en Georgie. C’est une manifestation pacifique. Être une célébrité, un joueur de la NBA, ne m’empêche pas de prendre part aux conversations. Tout d’abord, je suis un homme noir et un membre de cette communauté. On veut mettre en lumière certaines injustices que nous avons vues", a-t-il indiqué, avant d'être accompagné par Justin Anderson, joueur de D-League, et Malcolm Brogdon, le joueur des Indiana Pacers, lors d'une marche de protestation à Atlanta.

Endeuillé par le décès de sa mère, morte du Covid-19 il y a quelques semaines, le pivot des Minnesota Timberwolves Karl-Anthony Towns, était quant à lui présent lors d'une conférence de presse à Minneapolis, aux côtés de l'ancienne gloire des parquets Stephen Jackson, passé par les Spurs de San Antonio et les Golden State Warriors et ami proche de George Floyd, qu'il considérait comme son "jumeau".

Je suis en colère, et je comprends la consternation et la colère en Amérique en ce moment. - La nageuse américaine Katie Ledecky sur Twitter.

Star de la natation, l'Américaine Katie Ledecky s'est émue de la mort de George Floyd et a eu une pensée pour sa famille : "Mon cœur me fait mal pour George Floyd, sa famille et tous ceux qui subissent une injustice systémique. Je suis en colère, et je comprends la consternation et la colère en Amérique en ce moment. Pour tous mes coéquipiers, amis et à la communauté : je suis là pour vous."

Lire aussi

Toute l'info sur

Mort de George Floyd : l'indignation mondiale

Les joueuses de tennis Naomi Osaka et Coco Gauff ont également fait part de leur émotion, cette dernière craignant même, dans une vidéo, d'être "la prochaine". "J'utilise ma voix pour lutter contre le racisme. Utiliserez-vous la vôtre ?" 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent