Moscou : des personnes fauchées par un taxi qui avait travaillé 20h d'affilée

Moscou : des personnes fauchées par un taxi qui avait travaillé 20h d'affilée

DirectLCI
RUSSIE - Un homme au volant d'un taxi moscovite a blessé 7 personnes samedi dans le centre de Moscou, à deux pas de la place Rouge. Le chauffeur a été interpellé.

Les conséquences de la sortie de route auraient pu être dramatiques. Un taxi a blessé 7 personnes samedi dans le centre de Moscou, à deux pas de la place Rouge. Le chauffeur, qui a été interpellé, aurait perdu le contrôle de son véhicule, selon les autorités russes. 


Le conducteur a déclaré dans une vidéo publiée dimanche par la police qu'il avait travaillé 20 heures d'affilée avant l'accident. Dans cette vidéo, cet homme non identifié assure n'avoir dormi que deux ou trois heures avant de commencer son travail et explique avoir confondu le frein et l'accélérateur ce qui a provoqué une perte de contrôle "inattendue". "Je ne sais pas ce qui s'est passé", ajoute-t-il, assurant qu'il n'avait pas bu et qu'il était "extrêmement désolé".


"Il s'agit d'un banal accident de la route, qui n'a pas causé de blessures graves", a déclaré une source au sein des services médicaux cités par l'agence Interfax. Après avoir annoncé d'abord huit victimes, le ministère a ensuite actualisé le bilan, indiquant que sept personnes seulement avaient été blessées. Parmi elles se trouve deux citoyens mexicains "légèrement blessés" selon l'ambassade du Mexique en Russie.

Le chauffeur est de nationalité kirghize et a 28 ans, selon une photo de son permis de conduire publiée par le centre sur le réseau social. D'autres photos de la même source montrait le taxi, une Honda Solaris de couleur jaune, sur le trottoir, le pare-choc tombé à terre. Une vue aérienne montrait la scène d'accident, avec une demi-dizaine de voitures de police déployées et deux ambulances aux brancards vides.


La rue Ilinka, où s'est déroulé l'accident, débouche sur la place Rouge. Il s'agit d'un axe très fréquenté, surtout ces jours-ci, à l'heure où la capitale vit au rythme du Mondial. La Russie reste l'un des premiers pays au monde pour la mortalité sur les routes, notamment en raison de l'alcoolisme, du mauvais état des infrastructures routières et du non respect des règles de la circulation. En 2017, plus de 19.000 personnes sont mortes sur les routes russes.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter