Mur avec le Mexique : pour le financer, Trump veut une taxe de 20% sur les produits mexicains

Mur avec le Mexique : pour le financer, Trump veut une taxe de 20% sur les produits mexicains
International

SOLUTION - Face à l'absence de discussion avec son voisin pour la construction du mur entre les Etats-Unis et le Mexique, Donald Trump envisage de taxer les produits mexicains à hauteur de 20% pour le financer. Selon son porte-parole, cette mesure serait à elle seule, suffisante pour y parvenir.

C'est la nouvelle idée de Donald Trump pour construire le fameux mur entre les Etats-Unis et le Mexique, dont il a fait la promesse pendant la campagne présidentielle. Le porte-parole de la Maison Blanche, Sean Spicer, a annoncé jeudi que le président américain souhaitait le financer en taxant à 20% les produits importés du Mexique. "En faisant cela, nous pouvons récolter 10 milliards de dollars par an et facilement payer pour le mur grâce à ce seul mécanisme", a-t-il assuré. 

Selon lui, "cela permet clairement d'assurer le financement de façon à ce que le contribuable américain soit respecté". Le projet aurait même été déjà évoqué avec les élus de la Chambre des représentants et du Sénat. Sans préciser comment elle serait mis en place ni quand, le porte-parole a indiqué qu'elle pourrait faire partie d'une réforme globale de la fiscalité.

Des discussions au point mort

Une annonce qui intervient dans une journée émaillée de tensions entre le président américain et son homologue mexicain. Si les deux hommes devaient se rencontrer mardi à Washington, le locataire de la Maison Blanche avait finalement conseillé à Enrique Peña Nieto de ne pas se déplacer s'il n'avait pas l'intention de mettre la main au portefeuille. "Si le Mexique n'est pas prêt à payer le mur, qui est vraiment nécessaire, ce serait mieux d'annuler la rencontre à venir", a-t-il déclaré jeudi, ajoutant que ce serait"stérile". La veille, le président américain avait signé un décret ouvrant la voie à sa construction.

La réponse du président mexicain a été très claire. "Ce matin, j'ai informé la Maison Blanche que je n'assisterai pas à la réunion de travail programmée mardi prochain avec le président des Etats-Unis", a déclaré Enrique Peña Nieto sur Twitter. 

Pour autant, il a également assuré sur le réseau social que le Mexique réitérait "sa volonté de travailler avec les Etats-Unis pour parvenir à des accords bénéfiques pour les deux nations". 

A la recherche d'une nouvelle date de rencontre

Suite à l'annonce de cette annulation, le porte-parole de la Maison Blanche a tenté de tempérer. "Nous allons maintenir les lignes de communication ouvertes", a-t-il indiqué, précisant qu'il était en train de chercher une nouvelle date de rencontre.

Car lors de ce rendez-vous, les deux présidents doivent aussi discuter d'un autre sujet : l'accord de libre-échange nord-américain (Aléna) entre les Etats-Unis, le Mexique et le Canada. Donald Trump l'avait qualifié de "désastre total" pour son pays. "Je ne laisserai pas les contribuables américains payer pour le coût de cet accord défectueux qui aurait dû être renégocié il y a des années".

Lire aussi

En vidéo

Mur entre les Etats-Unis et le Mexique : Donald Trump passe à l’action

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent