Mutilés, dépecés... Une vidéo dénonce des sévices sur des moutons élevés pour leur laine

International
MALTRAITANCE ANIMALE - L'association PETA a enquêté sur les pratiques d'un élevage chilien qui inflige de terribles sévices aux moutons pour prélever leur laine.

Une enquête révélée par l'association de défense des animaux PETA révèle les sévices infligés à des moutons chiliens pour en récolter la laine. Sur les images filmées dans un élevage, on voit des animaux mutilés. Certaines tontes sont tellement brutales que les moutons sont entaillés. D'autres sont saignés ou dépecés vivants, bien loin de l'imaginaire collectif du berger prenant soin de ses moutons.

A LIRE AUSSI >> Maltraitance animale : l'élevage de l'Ain sera vidé de ses 300.000 poules

"Ce sont ces moutons mutilés, frappés et saignés sous le regard des leurs qui paient le vrai prix de la laine", affirme Isabelle Goetz, porte-parole de PETA France . Une fois prélevée sur les animaux, celle-ci est ensuite expédiée vers l'Italie. La laine italienne est en effet considérée comme celle de la meilleure qualité. A tel point que les industries textiles en font une importante consommation. La péninsule ne pouvant répondre à la demande, elle en importe donc d'importantes quantités. "moins d'1 % de la laine produite dans le monde provient réellement de moutons élevés et tondus en Italie", assure PETA. L'association appelle donc les consommateurs à ne plus porter des vêtements de laine.

39 établissements sur trois continents sont concernés

Ce n'est pas la première fois que l'association dénonce les pratiques de certains élevages. En moins de deux ans, PETA a ainsi enquêté dans 39 établissements sur trois continents. De l'Australie à l'Argentine en passant par les Etats-Unis, les tontes brutales semblent être devenues monnaie courante.

A LIRE AUSSI >> Les questions que posent les scandales des abattoirs 

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter