Mystérieuse disparition d'un Boeing au large du Vietnam

Mystérieuse disparition d'un Boeing au large du Vietnam

DirectLCI
MONDE - Vendredi, les autorités aériennes ont perdu la trace d'un Boeing de la compagnie air Malaysia, au départ de Kuala Lumpur. L'appareil a quitté les radars alors qu'il survolait la mer de Chine méridionale. 239 personnes se trouvent à l'intérieur, dont 3 Français.
239 personnes dont 3 Français étaient à bord. Vendredi 7 mars, la compagnie aérienne air Malaysia a annoncé que l'un de ses avions avait perdu le contact avec le contrôle aérien. Douze heures après sa disparition, la localisation précise n'a toujours pu être effectuée. Les pilotes, eux, n'ont fait parvenir aucun signal de détresse ou d'indication signalant un problème

Depuis vendredi 19h40(heure française), les équipes du trafic aérien sont sans nouvelle de ce Boeing 777-200 qui a quitté Kuala Lumpur pour se rendre à Pékin. Le contact a été perdu après l'entrée de l'avion dans l'espace aérien de la province vietnamienne de Ca Mau. Comme le prévoit la procédure, il aurait dû prendre contact avec le contrôle aérien de Ho Chi Minh-Ville (Vietnam), à 17h22 GMT (18h22 vendredi en France). Mais il  n'est jamais apparu.

Navires et hélicoptères commencent les recherchent

"Nous sommes très attristés ce matin par les informations sur le vol MH370", déclarait samedi le PDG du groupe Malaysia Airlines, Ahmad Yahya. "Notre équipe est en train d'appeler les proches des passagers et de l'équipage, a-t-il ajouté. Nos pensées et nos prières vont à tous les passagers concernés, l'équipage et leurs familles. Notre priorité maintenant est de travailler avec les équipes de secours et les autorités".

Dans la foulée, le ministère vietnamien de la Défense a lancé une mission de secours, en coordination avec la Malaisie et la Chine. Un avion, quatre navires et deux hélicoptères ont ainsi été envoyés pour fouiller cette zone de la mer de Chine méridionale. Ces moyens logistiques sont aussi appuyés par les Philippines qui ont également dépéché trois navires de la Marine et un avion de surveillance. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter