Mystérieuses "attaques acoustiques" à Cuba : 16 diplomates américains touchés

International
DirectLCI
INÉDIT - Au moins 16 diplomates américains souffrent de mystérieux symptômes qui auraient été causés par des attaques acoustiques à Cuba l'an dernier. Mode opératoire, auteurs... Washington commente le phénomène, tout en reconnaissant ne pas savoir grand chose pour le moment.

Qui a lancé ces supposées attaques acoustiques ? Au moins 16 diplomates des Etats-Unis à Cuba ont été touchés par un mystérieux mal, selon le gouvernement américain, qui a révélé jeudi  25 août que des "incidents" ont affecté leur santé. Si les attaques ont désormais cessé, "nous ne savons pas qui les a perpétrées" mais "c'est sans précédent, nous n'avons jamais été confrontés à de telles choses par le passé", assurent les autorités américaines, sans toutefois donner de réelles précisions. L'affaire a été dévoilée début août, mais les premiers "symptômes physiques" ont été signalés dès la fin de l'année dernière. 


CBS News a toutefois donné des éléments cette semaine sur les symptômes : "maux de tête, vertiges, perte d'audition". Le média américain  évoque même des "lésions cérébrales d'origine traumatique". Selon Washington, les intéressés ont reçu des soins médicaux aux Etats-Unis et à Cuba. Certains, dont le nombre n'a pas été communiqué ont été rapatriés, d'autres ont choisi de rester sur place.

Des questions sur le mode opératoire

Quant au mode opératoire, le mystère est encore plus dense. S'agit-il de canon à son, ces appareils utilisés pour disperser la foule lors de certaines manifestations ? Quelles fréquences ont pu faire de tels dégâts ? Selon des médias américains les attaques ont été menées avec des appareils sophistiqués déployés à l'intérieur ou à l'extérieur de la résidence des diplomates.


Qui est derrière ces étranges phénomènes ? Il n'est pas certain que les autorités cubaines le sachent. La Havane a en tout cas annoncé avoir lancé une enquête "exhaustive, prioritaire et urgente". Washington ne semble pas penser à ce stade que La Havane soit directement derrière ces attaques et se garde d'accuser qui que ce soit pour le moment. Mais en attendant d'en savoir davantage, les Etats-Unis ont discrètement pris une mesure de représailles, au printemps, en expulsant deux diplomates cubains.

En vidéo

54 ans après, Cuba et les Etats-Unis renouent les liens diplomatiques

Une chose certaine, cette affaire ne va pas réchauffer les relations diplomatiques entre les Etats-Unis et Cuba, qui n'ont renoué qu'en 2015 après un demi-siècle de rupture.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter