Nasa : Kepler repère 715 nouvelles planètes

Nasa : Kepler repère 715 nouvelles planètes

International
DirectLCI
ESPACE - Le télescope Kepler lancé par la Nasa en 2009 vient de mettre à jour 715 nouvelles exoplanètes situées dans des systèmes stellaires similaires au nôtre. Quatre d'entre elles se situent à une distance "habitable" de leur étoile.

L'Humanité poursuit inexorablement son exploration interstellaire. Et va de succès en succès. Mercredi, une semaine après l'annonce du lancement de la mission d'exploration PLATO par l'Agence spatiale européenne (ESA) , c'est la Nasa qui fait à son tour sensation en annonçant la découverte de 715 nouvelles exoplanètes . Ces planètes, situées hors du système solaire et gravitant autour de 305 étoiles, ont été mises à jour par le télescope Kepler, lancé en 2009 pour scruter quelque 150.000 étoiles des constellations du Cygne et de la Lyre qui ressemblent à notre Soleil. Les résultats de ces découvertes seront publiés le 10 mars dans l' Astrophysical Journal .

Désormais, selon la Nasa qui s'est exprimée lors d'une conférence de presse, le nombre d'exoplanètes connues s'élève à 1.700, sur plus de 3.600 planètes potentielles. La plupart d'entre elles, soit environ 95 %, sont plus petites que Neptune, la 8e et dernière planète de notre système solaire, elle-même étant 4 fois plus grande que la Terre. En outre, quatre d'entre elles ne font que 2,5 fois la taille de la Terre et se situent à une distance habitable de leur étoile, avec une température qui permet à l'eau, et potentiellement à la vie, d'exister.

"Plus nous explorons, plus nous trouvons"

Si pour l'heure, aucun indice ne laisse penser que ces planètes auraient pu être habitées par le passé, d'autres éléments émoustillent les astronomes et tendent à montrer que ces systèmes stellaires sont proches du nôtre : "Plus nous explorons, plus nous trouvons des éléments dans ces étoiles qui nous rappellent notre planète et notre système solaire", a précisé Jason Rowe, un astronome du Seti (Search for extraterrestrial intelligence) et co-auteur de ces travaux. "Et alors que nous continuons à explorer les étoiles, chaque découverte nous rapproche d'une compréhension plus exacte de notre place dans notre galaxie", a-t-il ajouté.

Ces nouvelles découvertes ont de quoi faire rêver et viennent s'ajouter à de nombreuses autres faites par le télescope Kepler depuis son lancement. En avril dernier, deux exoplanètes baptisées "Kepler-62 e" et "Kepler-62 f" avaient suscité une vive émotion de par leurs caractéristiques les plus similaires à celles de la Terre jamais constatées. Selon les observations des astronomes, elles se trouveraient à une distance habitable de leur étoile et afficheraient une température suffisamment stable pour permettre la présence de l'eau à l'état liquide. A charge pour le télescope spatial James Webb, lancé en 2018 pour remplacer Hubble , de tenter de percer les mystères de ces centaines, voire milliers, de nouveaux mondes. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter