Naufrage du ferry en Corée du Sud : le cauchemar des familles

Naufrage du ferry en Corée du Sud : le cauchemar des familles

DirectLCI
ACCIDENT – Un ferry transportant 462 personnes, dont 325 lycéens, a fait naufrage mercredi matin au large de la côte méridionale de la Corée du Sud, faisant au moins quatre morts. Navires, hélicoptères et plongeurs s'activaient dans la zone plus de dix heures après le drame pour tenter de retrouver les 292 personnes qui manquaient toujours à l'appel. Les familles, elles, s'accrochent au moindre signe d'espoir.

Des scènes de chaos, entre hurlements et crises de paniques. Les parents des élèves qui se trouvaient à bord du ferry qui a fait naufrage au large de la Corée du Sud, mercredi matin, ont accueilli la nouvelle avec effroi, réunis dans l'amphithéâtre du lycée d'Ansan, dans la banlieue sud de Séoul. Certains ont tenté frénétiquement de joindre leur enfant, face aux caméras des télévisions nationales, d'autres ont exigé des réponses. Qu'ils auront pour l'heure du mal à obtenir.

"Je viens de parler à ma fille. Elle dit avoir été secourue avec dix autres lycéens", a déclaré une mère, soulagée, à la chaîne YTN. "Ils ont sauté à l'eau avant d'être secourus. L'un a été blessé à la jambe et est soigné à l'hôpital". Le naufrage, qui s'apparente à la plus grande catastrophe maritime de ces 20 dernières années en Corée du Sud, a fait au moins quatre morts, un lycéen et une femme membre de l'équipage, selon un dernier bilan. Mais les victimes s'annoncent bien plus nombreuses. Au total, 284 personnes sont toujours portées disparues. Des dizaines d'hélicoptères et navires, ainsi que des centaines de plongeurs d'élite s'activaient toujours dans la zone plus de douze heures après le naufrage.


Le processus d'évacuation remis en cause

Les conditions météo étaient pourtant "bonnes" lorsque le ferry, qui assurait la liaison entre le port d'Incheon (ouest) et l'île touristique de Jeju (sud), est parti. A son bord, 462 personnes dont 325 lycéens et leurs 14 professeurs accompagnateurs ainsi que 29 membres d'équipage. C'est à 20 kilomètres de l'île de Byungpoong (sud) que l'accident, dont la cause demeure encore floue, s'est produit.

Le bateau a envoyé un signal de détresse à 9h heure locale. Moins de deux heures plus tard, il avait presque entièrement sombré, laissant une infime partie de sa coque hors de l'eau. Des témoignages de passagers ont laissé entendre que le ferry avait heurté le fond. "Nous avons entendu un bruit énorme et le bateau a soudainement commencé à pencher", a indiqué par téléphone un lycéen à YTN.

Les témoignages des rescapés vont s'avérer précieux. Déjà, le processus d'évacuation est pointé du doigt, certains ayant indiqué avoir reçu l'ordre de ne pas bouger de leur siège. Le président sud coréen, Park Geun-hye, a exprimé sa profonde tristesse. Un membre de la compagnie propriétaire du ferry a pour sa part présenté ses excuses aux familles des victimes, promettant que cette dernière allait "tout mettre en œ uvre pour limiter les dégâts humains". Pas sûr que ces paroles suffisent à apaiser leur colère et leur incompréhension.
 

Plus d'articles