Naufrage du ferry en Corée : le Premier ministre touché coulé

Naufrage du ferry en Corée : le Premier ministre touché coulé

DirectLCI
RESPONSABILITÉ – Le Premier ministre sud-coréen, malmené à la suite du naufrage du ferry qui a fait plus de 300 morts et disparus le 16 avril, a démissionné dimanche.

Après avoir essuyé de vives critiques, le Premier ministre sud-coréen n'avait pas d'autre choix. Chung Hong-Won a démissionné dimanche, en direct à la télévision, assumant personnellement la responsabilité du naufrage du ferry qui a fait plus de 300 morts et disparus le 16 avril . "Je présente mes excuses pour avoir été incapable d'empêcher cet accident de se produire et incapable d'en gérer correctement les suites", a-t-il déclaré.

"L'accident a plongé tous les Sud-Coréens dans un état profond de choc et de tristesse . (De nombreux) jours ont passé depuis, mais les cris des familles des disparus continuent de me hanter la nuit", a poursuivi le chef du gouvernement. "Ce n'est pas le moment de se montrer du doigt, nous devons terminer les opérations de secours", a-t-il encore dit, en demandant pour lui "le pardon et la compréhension".

Indifférence

Un geste qui a laissé la majorité des familles indifférente. "Et après ? Mon fils est là, au fond de la mer. Sa démission ne soulagera jamais mon amertume et ma tristesse", a réagi Ji Hyung-Soo. "Tous ceux qui sont responsables de cette catastrophe doivent être punis sévèrement mais l'urgence est de récupérer les corps". Plus de dix jours après le naufrage, les sauveteurs ont perdu tout espoir de retrouver des survivants, alors que 115 personnes sont toujours portées diparues, coincées dans l'épave du Sewol.

Le gouvernement mais également la plupart des institutions officielles concernées sont la cible de fortes critiques de la part des familles éplorées, qui accusent notamment les autorités d'avoir exagéré l'ampleur des secours dans leurs déclarations par rapport aux moyens réellement engagés. De même, elles dénoncent le rythme trop lent, selon elles, de la récupération des corps. Les 15 membres de l'équipage du ferry ayant survécu se trouvent pour leur part derrière les barreaux pour différents chefs d'accusation, notamment négligence et abandon de passagers.

Plus d'articles

Lire et commenter