Naufrage en Corée : arrêté, le capitaine du ferry tente de s'expliquer

Naufrage en Corée : arrêté, le capitaine du ferry tente de s'expliquer

International
DirectLCI
COREE DU SUD – Trois jours après le naufrage d'un ferry transportant 476 personnes, le capitaine du navire a été arrêté ce samedi. Il est accusé d'avoir quitté le bateau dans les premiers et abandonné ses passagers à leur triste sort.

Rapidement mis en cause suite au naufrage, le capitaine du ferry qui a sombré mercredi en Corée du Sud a été arrêté ce samedi. Selon les témoignages des rescapés , il avait en effet donné l'ordre aux 476 passagers se trouvant à bord de ne pas bouger pendant plus de 40 minutes suite au choc qui avait immobilisé le bateau. Une grande majorité d'entre eux s'était ensuite trouvée piégée, alors que le capitaine, accompagné de deux membres de son équipage, avait rapidement quitté le bateau.

Interrogé au poste de police de Jindo, l'île voisine du lieu du drame, Lee Joon-Seok (69 ans) a tenté d'expliquer pourquoi il a agi ainsi. "A ce moment-là [pendant les 40 minutes après le choc], les bateaux de secours n'étaient pas arrivés. Il n'y avait pas non plus de bateaux de pêche, ou d'autres embarcations pour aider. Les courants étaient violents et l'eau était très froide dans cette zone, j'ai donc pensé que les passagers seraient emportés et se trouveraient en difficulté s'ils évacuaient dans le désordre", a dit le capitaine, tête baissée. Il est accusé de négligence et de carence dans la sécurité des passagers, en violation du code maritime.

Les plongeurs impuissants

Selon le dernier bilan des autorités sud-coréennes, 32 personnes sont mortes et 270 autres toujours portées disparues. Le ferry transportait au total 476 personnes, dont 352 lycéens de l'école Danwon d'Ansan, une localité au sud de Séoul, en voyage scolaire. L'adjoint au directeur de l'établissement, qui se trouvait parmi les 174 survivants, s'est pendu vendredi .

L'espoir de retrouver d'autres survivants est aujourd'hui plus que mince. De grands ballons ont été mis en place pour empêcher que le ferry ne s'enfonce davantage sous l'eau, mais les plongeurs sont toujours impuissants en raison d'une météo défavorable.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter