Naufrage en Corée du Sud : l'adjoint au directeur du lycée se serait suicidé

Naufrage en Corée du Sud : l'adjoint au directeur du lycée se serait suicidé

DirectLCI
COREE DU SUD - Un nouveau drame s'est ajouté à celui du naufrage du Sewol au large de la Corée du sud avec la découverte, vendredi, du corps de l'adjoint au directeur du lycée meurtri par cette catastrophe. Ce dernier se serait suicidé.

Il avait échappé au naufrage du ferry au large de la Corée du Sud. L'adjoint au directeur du lycée, dont 352 élèves ont pris place à bord du Sewol mardi soir, pourrait ne pas avoir supporté le drame. Son corps a été retrouvé vendredi, près du gymnase où sont regroupées les familles des victimes du naufrage, sur l'île de Jindo. Selon l'agence sud-coréenne Yonhap, le corps du responsable scolaire a été découvert pendu à un arbre.

Agé de 52 ans, Kang Min-Kyu a survécu au dramatique naufrage du ferry qui assure la liaison entre Incheon à l'île de Jeju (sud). Selon le dernier bilan des garde-côtes, 28 corps ont été retrouvés. Sur les 475 personnes qui se trouvaient à bord, 278 sont toujours portées disparues. Kang Min-Kyu accompagnait 352 élèves de l'établissement Danwon à Ansan, au sud de Séoul, pour un voyage scolaire.

Gouvernement, secours et équipage accusés d'incompétence

Les recherches des personnes disparues continuent d'être très difficiles en raison des conditions climatiques. Les violents courants, empêchaient notamment les plongeurs d’accéder au navire, à présent totalement immergé. Depuis mercredi, jour du naufrage, aucun rescapé n'a malheureusement été retrouvé.

Si l'enquête doit encore déterminer les causes de l'accident, Le procureur a indiqué vendredi qu'au moment du drame, survenu à 09H00, le ferry était dirigé par un officier subalterne et non par le capitaine. Les parents des élèves disparus ont accusé vendredi d'incompétence le gouvernement, les secours et l'équipage du bateau. L'attitude du capitaine au moment du naufrage, Lee Joon-Seok, s'est attiré les foudres des familles de victimes.

Ce dernier a en effet quitté le navire alors que des centaines de passagers se sont retrouvées piégées, a indiqué le procureur général Park Jae-Eok lors d'une conférence de presse, sans donner plus de détails.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter