Naufrage en Corée du Sud : le corps du lycéen qui avait lancé l'alerte a été repêché

Naufrage en Corée du Sud : le corps du lycéen qui avait lancé l'alerte a été repêché

International
DirectLCI
SECOURS - Le corps d'un lycéen, qui avait été le premier, avant l'équipage, à alerter les secours lors du naufrage du ferry au large de la Corée du Sud, a été retrouvé par les plongeurs, a indiqué jeudi l'agence de presse du pays.

De lui, on ne connaît que son nom de famille, Choi et son geste remarquable. Le lycéen qui a, le premier, alerté les secours lors du naufrage du ferry au large de la Corée du Sud, avant de se noyer, a été retrouvé par les plongeurs jeudi, à l'intérieur du bateau. Son corps a été identifié par ses parents, selon l'agence Yonhap.

"Sauvez-nous. Le bateau coule"

Il est 8h52 ce mercredi 16 avril, lorsque le Sewol sombre avec à son bord 476 personnes dont 352 lycéens. L'adolescent s'empresse de composer le numéro d'urgence 119, trois minutes avant l'envoi du premier signal de détresse par l'équipage du ferry à quatre ponts. "Sauvez-nous. Le bateau coule", supplie le garçon. Les secours le soumettent alors à une série de questions. Un responsable des garde-côtes a indiqué plus tard qu'ils l'avaient pris pour un membre de l'équipage.

Une nouvelle victime qui vient donc s'ajouter à la liste des 170 autres dont le corps a été repêché ainsi qu'aux 131 disparus, selon un dernier bilan. Pour l'heure, en Corée du Sud, le capitaine et l'équipage sont toujours l'objet de vives critiques en raison de la panique et des tergiversations dans leurs réactions. Le ferry s'est en effet immobilisé après un choc pour ne couler que 40 minutes plus tard. Un laps de temps durant lequel les messages communiqués par haut-parleur aux passagers leur demandaient de rester à leur place et de ne pas bouger. Lorsque le bateau a commencé à piquer du nez, il était trop tard : les passagers étaient incapables de remonter les couloirs qui penchaient et où l'eau s'engouffrait. Le capitaine et onze des membres d'équipage rescapés ont été interpellés ou arrêtés.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter