Netanyahu donne carte blanche à ses troupes contre les émeutiers palestiniens

International
ESCALADE – La mobilisation des forces de sécurité s'intensifie en Israël. Le Premier ministre israélien Benjamin Netanyahu a décidé d'agir pour réprimer les violences qui se multiplient dans le pays.

Le regain de violences en Israël après l'assassinat d'un couple de colons jeudi en Cisjordanie, a conduit le Premier ministre israélien à donner, lundi, toute latitude à ses forces pour agir contre "tout émeutier (…) ou tout terroriste ". Le chef du gouvernement israélien a notamment évoqué des incursions sans précédent, selon lui, des forces de sécurité dans les quartiers palestiniens de Jérusalem, ainsi que des renforts de centaines de soldats en Cisjordanie.

La maison d'un auteur d'attentat détruite par l'armée

Une mobilisation qui intervient dans un contexte de très fortes tensions après l'assassinat jeudi dernier de deux Israéliens et les attaques qui en ont blessé un troisième, ce samedi à Jérusalem. L’intervention de Benjamin Netanyahu est d'ailleurs intervenue peu après l'annonce par l'armée et le Shin Beth de l'arrestation de membres du Hamas palestinien soupçonnés d'être responsables de l'attentat conte le couple de colons en Cisjordanie. La cellule était "affiliée au Hamas à Naplouse", ont précisé les services de sécurité.

EN SAVOIR + >> Israël : la Vieille ville de Jérusalem interdite aux Palestiniens

Mardi, l'armée israélienne a mis à exécution l'une des autres menaces du Premier ministre en détruisant à Jérusalem-Est la maison d'un Palestinien auteur d'un attentat. Un journaliste de l'AFP a ainsi pu constater la destruction de la maison de Ghassan Abou Jamal, auteur avec son cousin Oudaï d'un attentat qui avait fait cinq morts dans une synagogue de Jérusalem-Ouest en novembre 2014, avant d'être abattus.

Sur le même sujet

Et aussi

Lire et commenter