Neuf blessés après un mouvement de panique dans l'artère la plus commerçante de Londres

International
DirectLCI
ROYAUME-UNI - En plein Black Friday, Oxford Street, l'artère la plus commerçante de Londres s'est vidée brusquement vendredi après-midi à cause d'une fausse alerte terroriste. Neuf personnes ont été blessées dans les bousculades et ont dû être hospitalisées.

"Je suis à Oxford Circus et les gens fuient et hurlent. La police est partout." "Beaucoup de policiers armés courent le long d’Oxford Street, notre immeuble est fermé dieu seul sait ce qu’il se passe." Sur Twitter, les commentaires de Londoniens interrogatifs ont commencé à abonder vendredi en milieu d'après-midi.


 Alors que le Black Friday bat son plein, l'artère la plus commerçante de Londres s'est vidée brusquement. A 16H38, la police a reçu des signalements de coups de feu tirés à Oxford Street et dans la station de métro Oxford Circus. Après avoir traité dans un premier temps l'incident comme s'il s'agissait d'un acte de terrorisme, les forces de l'ordre ont indiqué un peu plus tard 

n'avoir trouvé "aucune trace de coups de feu, ni suspect, ni victime", et ont finalement déclaré qu'elles se retiraient des lieux.

Live

TRANSPORT


"Aucune preuve de fusillade n'a été trouvée", tweete de son côté la police des transports. "La zone a été fouillée rapidement et nous travaillons pour soulever les cordons et rouvrir les stations."

INCIDENT CLOS


La police indique conserver sur place un cordon de sécurité pour rassurer le public.  "Nous remercions le public pour leur patience et leur aide lors de notre réponse."

POINT POLICE


L’incident est clos, vient d’indiquer de son côté la police métropolitaine. "Ce vendredi 24 novembre, à 16 h 38, la police a commencé à recevoir de nombreux appels 999 dans un court laps de temps, faisant état de coups de feu tirés dans plusieurs endroits sur Oxford Street et à la station de métro Oxford Circus", résume-t-elle dans un communiqué. "Compte tenu de la nature de l'information reçue, le Met a répondu à notre opération existante comme s'il s'agissait d'un acte terroriste, y compris le déploiement d'agents armés."

FAUSSE ALERTE ?


Les transports londoniens indiquent que la station de métro a été rouverte, les transports reprennent

LONDRES


"Nous n'avons trouvé aucune trace de suspects, de traces de coups de feu ou de victimes", indique la police britannique sur Twitter. "Les agents sont toujours sur les lieux. Si vous êtes dans un bâtiment, restez là, si vous êtes dans la rue à #OxfordStreet quittez la zone. Les agents continuent de fouiller la zone."

POINT POLICE


Malgré des témoignages de coups de feu, la police métropolitaine  vient d'indiquer dans un communiqué "ne pas avoir trouvé de traces suspectes, de traces de coups de feu ou devictimes". Les agents continuent toutefois de travcailler sur la zone, avec leurs collègues de la Police des transports. 

SECTEUR BOUCLE


La police des transports indique de son côté qu’il faut "continuer à éviter la zone Oxford Street et Regent Street". "Si vous êtes dans le secteur, allez vous abriter dans un bâtiment, et restez à l’intérieur jusqu’à nouvel ordre". Oxford Circus et la station de métro restent fermés pour le moment.

POINT POLICE


"Le vendredi 24 novembre, à 16 h 38, la polce a reçu un certain nombre de coups de fils rapportant des coups de feu sur Oxford Street et sous terre à la station de métro Oxford Circus", indique le Metropolitan Police dans un communiqué. "La police traite l’incident comme s’il était de nature terrorisme. Des officiers armés et non armés sont sur les lieux et traitent l’incident en lien avec des collègues de la police britannique des transports."

ALERTE


La police londonienne indique avoir été prévenue par des appels de personnes ayant entendu des tirs, vers Oxford Street et dans la station de métro Oxfort Circus

LONDRES


Des vidéos diffusées sur Twitter montrent des gens s'enfuir en courant

LONDRES


Des témoins sur place indiquent avoir entendu des coups de feu

Les pompiers ont envoyé 3 engins et 15 éléments sur place. 

"Une altercation entre deux hommes"

Un peu plus tard dans la soirée, la police des transports a indiqué que le mouvement de panique avait été déclenché par "une altercation entre deux hommes" sur le quai de la station de métro d'Oxford Cicus. Une vidéo montrant les deux hommes a d'ailleurs été diffusée avec un appel à témoins. Selon The Daily Mail, ils se seraient rendus à la police.  

Neuf personnes blessées dans les bousculades qui ont suivi ont du être hospitalisées et sept autres ont été soignées pour des blessures légères avant d'être renvoyées chez elles, selon le service londonien des ambulances. 


Cet incident survient dans un contexte très tendu au Royaume-Uni, marqué par une vague d'attentats au cours des derniers mois. Le 15 septembre, un engin artisanal mal réglé avait explosé dans le métro à la station de Parsons Green, faisant 30 blessés, une attaque revendiquée par le groupe Etat islamique.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter