New-York : des acteurs simulent les symptômes d’Ebola pour tester les urgences

New-York : des acteurs simulent les symptômes d’Ebola pour tester les urgences

ETATS-UNIS - Les hôpitaux publics de New-York ont envoyés des acteurs dans leurs services d’Urgences, afin de vérifier l’efficacité du personnel à réagir face au virus Ebola.

La peur que le virus Ebola circule grandit. A tel point que les hôpitaux new-yorkais (Etats-Unis) tentent de voir s’ils sont vraiment parés pour agir en cas de présence d’un malade. C’est pourquoi ils ont engagé des acteurs, afin qu’ils se rendent dans leur service d’urgences en simulant des symptômes du virus Ebola. Réactivité, vitesse d’isolement du patient en quarantaine, tout est pris en compte.

Un petit hôpital de l'Ohio a de son côté averti les patients de prévenir immédiatement les infirmières, s'ils ont voyagé récemment en Afrique de l'Ouest.

EN SAVOIR + 
>> Comment le virus se transmet, et pourquoi vous ne risquez presque rien
>> Retrouvez notre dossier Ebola

Les ambulances préparées également

Et à travers les États-Unis, la peur d’Ebola s’étend. Une des plus grandes sociétés d'ambulances du pays a informé son personnel, étape par étape, des instructions à suivre pour recouvrir l'intérieur d'une ambulance avec des bâches en plastique lors du transport d’un patient.

Il n’y a eu qu’un seul cas de malade ayant contracté le virus sur le sol américain . L’homme avait développé les symptômes du virus quatre jours après son retour du Liberia, le 20 septembre, où il avait rendu visite à sa famille. Il avait été aux urgences une première fois et renvoyé chez lui alors qu'il était déjà contagieux. Son état s'était dégradé durant le week-end. Les personnels de soins sont donc inquiets et tentent donc de prendre toutes les précautions possibles.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 6000 patients en réanimation quasiment atteint

Mort de George Floyd : Derek Chauvin reconnu coupable de meurtre

L'étonnante décision de Peugeot face à la pénurie de semi-conducteurs

Carrefour supprime à son tour les tickets de caisse

Variants : le "double mutant" indien est-il déjà présent en Europe ?

Lire et commenter