New York teste le cannabis thérapeutique

New York teste le cannabis thérapeutique

DirectLCI
ETATS-UNIS - Le gouverneur de l'Etat de New York a autorisé mercredi l'expérimentation du cannabis à usage thérapeutique dans 20 hôpitaux.

La Grosse pomme se voit pousser des feuilles. Le gouverneur de l'Etat de New York a annoncé mercredi qu'il allait autoriser le cannabis à des fins médicales. Andrew Cuomo (démocrate) a autorisé un programme pilote dans 20 hôpitaux de l'Etat, qui compte 19,5 millions d'habitants.

"La marijuana (nom donné par les Américains au cannabis, ndlr) médicale peut aider à gérer la douleur et le traitement du cancer et d'autres maladies graves", a-t-il justifié lors de son discours annuel de début d'année. "Nous surveillerons le programme pour évaluer l'efficacité du système de marijuana médicale", a-t-il assuré, sans donner plus de détails. Le gouverneur devrait procéder par décret, la mesure ayant déjà été proposée à quatre reprises sans succès ces dernières années aux élus de l'Etat.

Vingt Etats ont déjà sauté le pas

Cette évolution s'inscrit dans un mouvement croissant d'assouplissement des législations sur le sujet aux Etats-Unis. New York devient ainsi le 21e Etat américain à assouplir ses règles en la matière. La Californie avait lancé le mouvement en 1996 : là-bas, la "weed" peut être prescrite pour un simple mal de dos. Certains, comme le Colorado (ouest), ont fait moins de détours, légalisant purement et simplement la cannabis : depuis le 1er janvier, les consommateurs âgés de plus de 21 ans peuvent ainsi y acheter légalement jusqu'à 28 grammes. Au niveau fédéral, vente et possession restent interdites, même si l'administration Obama avait envoyé en 2009 un mémo aux procureurs fédéraux, les incitant à ne pas engager de poursuites contre les personnes distribuant du cannabis à des fins thérapeutiques.

L'annonce du gouverneur Cuomo rappelle que le sujet n'est pas aussi électoralement sensible aux Etats-unis qu'il peut l'être en France. Le gouverneur, soumis à réélection à la fin de l'année, est cité comme un possible candidat à la présidentielle de 2016. Tout comme, d'ailleurs, celui de l'Etat voisin du New Jersey, le républicain modéré Chris Christie, qui autorise la marijuana à usage thérapeutique depuis trois ans. Selon un sondage Gallup réalisé en octobre dernier, 58% des Américains sont ainsi pour une légalisation de la marijuana. 

Plus d'articles

Sur le même sujet