Nigeria : Boko Haram attaque un dortoir de lycéens, plus de 40 morts

Nigeria : Boko Haram attaque un dortoir de lycéens, plus de 40 morts

International
DirectLCI
ATTENTAT - Des insurgés islamistes ont ouvert le feu dans une école, tuant une quarantaine d'enfants. Un carnage qui se répète depuis plusieurs années.

Boko Haram poursuit sa croisade sanguinaire contre les écoles publiques du Nigeria. Dans la nuit de lundi à mardi, des membres présumés du groupe islamiste ont attaqué un lycée dans le nord-est du pays, faisant au moins 43 morts parmi les élèves. Un bilan qui pourrait encore s'alourdir.

Vers deux heures du matin, des hommes armés ont pénétré dans l'enceinte du lycée de Buni Yadi où sont scolarisés des enfants âgés de 11 à 18 ans. Quelques secondes plus tard, les assaillants ont ouvert le feu dans le dortoir avant de prendre la fuite, selon un porte-parole de l'armée. "Jusqu'à présent 43 corps ont été acheminés et reposent à la morgue", a déclaré un responsable d'un hôpital de Damaturu, une ville voisine.

Les menaces du chef de Boko Haram

Si le raid meurtrier n'a pas encore été revendiqué, il porte néanmoins la signature de Boko Haram. Depuis 2009 et le début de son insurrection, la secte islamiste, dont le nom signifie "l'éducation occidentale est un péché", mène en effet régulièrement des attaques contre les écoles du nord du pays. Le but ? Semer la terreur pour obliger les autorités à appliquer la charia (loi islamique) dans cette zone du Nigeria à dominante musulmane.

En septembre dernier, une attaque similaire avait coûté la vie à une quarantaine d'élèves dans un collège d'enseignement agricole dans la ville de Gujba. Une campagne meurtrière que le chef de Boko Haram, Abubakar Shekau, a récemment promis de poursuivre. Dans une vidéo, il a en outre menacé de l'étendre au sud du pays, une région hautement pétrolifère.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter