Nigeria : "des dizaines de morts" après l’explosion d’un complexe gazier

Nigeria : "des dizaines de morts" après l’explosion d’un complexe gazier

ACCIDENT - En début d’après-midi, une violente explosion a eu lieu dans un complexe gazier du Nigéria. Alors que les autorités locales faisaient état de huit morts, peu après le drame, le président Muhammadu Buhari a déclaré, vendredi, que "des dizaines de personnes" étaient mortes.

Le bilan est bien plus lourd. Le président nigérian Muhammadu Buhari a déclaré vendredi que des "dizaines de personnes" avaient péri lors de la forte explosion survenue jeudi, veille de Noël, à Nnewi dans un complexe gazier du sud-est du pays. Dans un communiqué, le président Buhari dit être "profondément secoué et choqué par de telles pertes en vies humaines dans un unique accident industriel". Peu après l’explosion, les autorités locales recensaient huit morts.

Le drame s'est produit jeudi aux alentours de midi à Nnewi, sur un site de production de gaz liquide d'InterCorp Oil Limited, filiale du conglomérat nigérian Chicason Group . Un incendie s'y est déclaré, puis s'est étendu aux bâtiments voisins, plongeant Nnewi dans un nuage de fumée noire. L'incendie a fait rage pendant des heures, détruisant les bâtiments et les véhicules alentour. Une fois les flammes éteintes, les pompiers ont découvert des corps calcinés sur un sol jonché de cendres, selon des sources locales.

Des maisons à 400 mètres touchées

"C'était un immense brasier", a déclaré jeudi le porte-parole de la police de l'Etat d'Anambra, Ali Okechukwu. "Nous avons retrouvé six corps en dehors du périmètre et deux autres dans un bâtiment mitoyen, ce qui porte à huit le nombre total de victimes", précisait-il. "Six autres personnes ont été blessées et ont été transférées à l'hôpital". Une enquête était en cours, a-t-il indiqué alors qu'il se rendait sur place.

L'incendie, alimenté par le gaz, s'est propagé instantanément, a déclaré James Eze, porte-parole de l'agence nationale des situations d'urgence (NEMA). "Toutes les installations situées jusqu'à 300 mètres ont été incendiées, des maisons situées à 400 mètres ont été touchées", a souligné le porte-parole, qui s'exprimait par téléphone depuis le centre hospitalier universitaire de Nnamdi Azikiwe, qui a accueilli les blessés.
 

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 61.000 nouveaux cas en 24 heures, "record" de cette 5e vague

EN DIRECT - Immeuble effondré à Sanary : une troisième personne décédée

Covid-19 : peut-on recevoir une dose de Moderna après une vaccination Pfizer (et inversement) ?

Covid-19 : passeport vaccinal, télétravail... Le Royaume-Uni serre la vis

Faut-il se refaire intégralement vacciner si on est en retard pour sa 3e dose ? Le 20H vous répond

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.