VIDÉO - "Nous établirons une base pour une mission vers Mars" : Trump veut renvoyer des hommes sur la Lune

ESPACE - La président américain a confirmé lundi la volonté des Etats-Unis de renvoyer des astronautes sur la Lune afin de préparer une mission habitée vers Mars. Une annonce inédite, car les Américains n'ont plus envoyé d'équipage depuis la mission Apollo 17 de 1972.

Donald Trump a signé lundi 11 décembre une directive demandant à la NASA d'accentuer ses efforts sur les missions habitées vers l'espace lointain. "Cette fois, il ne s'agira pas seulement de planter notre drapeau et de laisser notre empreinte. Nous établirons une base pour une mission vers Mars et peut-être un jour au-delà", a-t-il déclaré lors d'une cérémonie à la Maison Blanche. 

La directive que je signe aujourd'hui recentrera le programme spatial américain sur la découverte et l'exploration de l'espace. Ce sera la première étape vers le retour des astronautes américains sur la Lune depuis 1972, à des fins d'explorations de longue duréeDonald Trump

Il y 45 ans presque jour pour jour, les Etats-Unis entraient dans l'histoire en envoyant pour la première fois des astronautes marcher sur la Lune. Le 7 décembre 1972, les Américains descendent de leur nasselle et réalisent une image historique : celle du drapeau américain planté sur le satellite de la Terre. Près d'un demi-siècle plus tard, l'actuel président des Etats-Unis semble décider à relancer son pays dans la conquête de l'espace. Saluant la présence de Harrison Schmitt, l'un des membres de la mission Apollo 17, Donald Trump a lancé : "Aujourd'hui, nous nous engageons à ce qu'il ne soit pas le dernier".

Le président est resté évasif sur le financement et le calendrier d'une telle initiative. Selon des experts, atteindre la planète rouge, qui se trouve à une distance de 225 millions de kilomètres de la Terre, nécessitera une véritable prouesse technique. Une avancée technologique et scientifique qui nécessitera un budget à la hauteur de l'ambition spatiale. 

La conquête de l'espace, une promesse de campagne

Une volonté politique qui rassemble les élus des deux bords. Son prédécesseur, le Démocrate Barack Obama, avait évoqué, quelques semaines avant de quitter le bureau oval : "Un objectif clair pour le prochain chapitre de l'histoire de l'Amérique dans l'espace est d'envoyer des humains sur Mars dans la décennie 2030 et les faire revenir sur Terre en sécurité".

Ce n'est pas la première fois que le président américain faisait allusion à la conquête de l'espace dans son programme politique. En 2016 déjà, alors qu'il était le candidat Républicain à la présidentielle aux côtés de Mike Pence, son colistier, Donald Trump avait déclaré : "Sous l'administration Trump, la Floride et l'Amérique feront leur chemin jusqu'aux étoiles". À l'époque en meeting en Floride, aux alentours du Centre Spatial Kennedy de la NASA, il promettait de "libérer la NASA de son rôle d'agence logistique pour les activités terriennes" et de recentrer son action sur "l'exploration de l'espace."

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter