"Nous ne serons pas réduits au silence" : voici les derniers tweets (désormais effacés) de Donald Trump

"Nous ne serons pas réduits au silence" : voici les derniers tweets (désormais effacés) de Donald Trump

LAST WORDS - Après la suspension définitive de son compte sur Twitter, le président sortant a encore posté trois messages sur le compte officiel du président des Etats-Unis. Ceux-ci ont été rapidement effacés.

Derniers messages, dernières invectives avant la page noire : "Compte suspendu". Le compte personnel de Donald Trump est désormais inaccessible. Le réseau social a privé le président sortant de son moyen de communication de prédilection en fermant son compte personnel @RealDonaldTrump samedi peu après minuit (heure de Paris). 

Toute l'info sur

Le Capitole envahi par des partisans de Donald Trump

 Depuis ce compte, Donald Trump avait indiqué qu'il n'assisterait pas à la cérémonie d’investiture de Joe Biden le 20 janvier. "À tous ceux qui ont posé la question, je n’irai pas à l’inauguration le 20 janvier". Ce fut son dernier message depuis ce compte aux 88 millions d'abonnés.  

Selon Twitter, cette annonce est en effet interprétée par certains de ses supporters comme la preuve de l'illégitimité des résultats électoraux, et fait de l'événement une cible parfaite pour de nouvelles émeutes. "Des plans pour de futures manifestations armées prolifèrent sur Twitter et ailleurs, y compris pour une deuxième attaque du Capitole le 17 janvier 2021", relève la plateforme. Et c'est pour ce "risque de nouvelles incitations à la violence" que cette dernière a justifié la fermeture d'un des comptes les plus suivis dans le monde.

Lire aussi

"Nous ne serons pas réduits au silence"

Privé de compte personnel, le président sortant Donald Trump s'est emparé de son second compte @POTUS - officiel celui-ci.  "Twitter est allé encore plus loin dans son musellement de la liberté d'expression, et ce soir, les employés de Twitter ont coordonné avec les démocrates et la gauche radicale le retrait de mon compte de leur plateforme, pour me faire taire moi - et VOUS, les 75.000.000 grands patriotes qui ont voté pour moi", a-t-il écrit. Une dernière salve d'invectives rapidement effacées par Twitter vers 3h du matin (heure de Paris).

"Nous ne serons pas réduits au silence", protestait l'intéressé  à l'attention des "75 millions de patriotes" qui ont voté pour lui. Il y évoquait des représailles contre le réseau qui "interdit la liberté d'expression" avant de promettre la création de son propre réseau social : "Stay tuned" (Restez à l'écoute) resteront les deux derniers mots d'un président sortant plus que jamais isolé.  

En vidéo

Didier Combeau : compte twitter de Trump suspendu, "c'est aussi un tournant pour les réseaux sociaux"

Ces messages ont en effet été immédiatement retirés par le réseau social. "Utiliser un autre compte pour éviter la suspension est contre nos règles", a expliqué un porte-parole de la société, qui va aussi prendre des mesures "pour l'imiter l'utilisation" des comptes gouvernementaux comme @POTUS et @WhiteHouse.  

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Reconfinement : Emmanuel Macron temporise, les scénarios des prochains jours

VIDÉO - Moins cher qu'un Ehpad : ces Français passent leur retraite dans un 4 étoiles en Tunisie

EN DIRECT - Covid-19 : le seuil des 3000 malades en réanimation à nouveau franchi ce lundi

Maintien des écoles ouvertes, vacances scolaires... Les réponses de Jean-Michel Blanquer sur LCI

Écoles ouvertes, vacances : Jean-Michel Blanquer défend le statu quo

Lire et commenter