Nouvel An 2014 : Cinq chiffres à retenir de la Saint-Sylvestre

Nouvel An 2014 : Cinq chiffres à retenir de la Saint-Sylvestre

DirectLCI
REVEILLON - Des feux d'artifice extravagants, des SMS en pagaille, des vœux présidentiels et des Légions d'honneur : Metronews vous livre les cinq chiffres du 1er janvier pour briller en société.

4,3 millions d'euros pour un feu d'artifice
Le 31 décembre est aussi l'occasion pour les grandes métropoles mondiales d'afficher leurs velléités de folie des grandeurs. Certes, Dubaï n'a pas besoin d'une occasion spéciale : l'Emirat s'est déjà illustré en 2009 en érigeant la plus haute tour du monde, la Burj Khalifa (828 m). Et pour le passage à 2014, la cité-état a offert à ses habitants le plus grand feu d'artifice au monde : sur 96 km de côte, quelque 500.000 feux ont été tirés en 6 minutes, pour un budget faramineux de 4,3 millions d'euros.

Tout juste mieux que l'Australie : Sydney, qui avait les mêmes prétentions que Dubaï, n'a pas dépassé le maître en la matière, mais a quand même offert à 1,5 millions de spectateurs un show d'une valeur de 3,8 millions d'euros depuis le Harbour Bridge qui surplombe son célèbre Opéra. Selon le site Consoglobe, le prix estimé de chaque bombé tiré va de 200 à 2200 euros.

10 millions de Français devant Hollande
Les vœux présidentiels sont le discours politique le plus regardé de l'année. Il s'agit de ne pas se louper car, même si l'impact n'est pas considérable, un discours "peut avoir un impact sur l'opinion s'il est raté, un peu moins s'il est réussi", expliquait Henri Guaino à metronews, un peu avant le discours de François Hollande. Ce 31 décembre, 10 millions de Français ont écouté les vœux du Président . Ce n'est pas un record : l'année dernière, son tout premier discours en tant que chef de l'Etat avait rassemblé 11,5 millions de téléspectateurs.

Le cap du milliard de SMS franchi le soir du réveillon ?
Près de 360 millions de SMS et MMS ont été échangés, entre 21h et 2h environ, dans la nuit de mardi à mercredi, selon un décompte effectué par l'AFP. Le trafic a battu son plein à minuit et onze seconde, selon Orange, qui a relevé à ce moment-là un pic d'envoi à près de 33.000 messages par seconde. Selon des chiffres rassemblés par le ministère auprès des opérateurs et communiqués à 5h, Orange a totalisé 120 millions de SMS (messages écrits) et 4,3 millions de MMS (message multimédia incluant photo, vidéo ou son), SFR 110 millions de SMS et 4,6 millions de MMS, Bouygues Telecom 62 millions de SMS et 2,4 millions de MMS.

Quant à Free, il a enregistré 56 millions de SMS envoyés, a-t-il indiqué de son côté sans pouvoir préciser le nombre de MMS. Il faudra probablement attendre jeudi pour avoir les chiffres définitifs mais le ministère s'attend d'ores et déjà à ce que le cap du milliard soit dépassé pour l'ensemble de la soirée.

Une tonne de confettis sur les Champs Elysées
Chars, fanfares, artistes déguisés : plusieurs cirques ont défilé pour la première fois sur les Champs Elysées, mercredi, pour célébrer la nouvelle année. Une tonne de confettis devait être jetée dans la rue, selon les organisateurs. Plusieurs cirques, dont Pinder, Romanès, Bouglione, ont participé à cette parade, qui était une première, pour fêter l'arrivée de 2014.

"La dernière fois qu'un cirque est passé (sur les Champs Elysées, ndlr), c'était avec Buffalo Bill en 1900", affirme le forain Marcel Campion, à l'origine de la manifestation. "C'est une reconnaissance pour les arts de la fête et du cirque d'être sur les Champs Elysées, plus belle avenue du monde", poursuit-il. En revanche, et bien que lui-même l'ait annoncé, Serge le Lama n'était pas présent dans la fanfare. Contacté par metronews, son propriétaire affirme, comme il l'avait déjà fait il y a quelques jours, que son lama était bien à Angers, en famille.

657 promus à la Légion d'honneur, dont Lionel Chamoulaud
Chaque 1er janvier, la Grande Chancellerie de la Légion d'honneur publie au Journal officiel le nom des promus de l'année. La promotion 2014 compte 657 personnalités, connus ou non, qui deviendront donc chevaliers de la prestigieuse institution étatique fondée par Napoléon Bonaparte en 1802. Plusieurs secteurs sont représentés : enseignement-recherche, fonction publique, activités économiques, culture, sport, communication ou encore santé-social-humanitaire. Les secteurs fonction publique et activités économiques rassemblent tout de même plus de 50 % des nominés.

Pour être décoré, il faut avoir été proposé par un ministre qui fait son choix parmi les dossiers présentés par les préfets ou encore des associations, entre autre institution. Parmi les noms prestigieux, on retiendra celui de l'actrice Michèle Morgan, l'avocat de la cause des déportés de France Serge Klarsfeld, l'ancien ministre de la Justice Dominique Perben ou encore le commentateur sportif Lionel Chamoulaud. En tout, l'institution compte 93.000 membres, le code prévoyant un nombre maximum de 125.000 décorés vivants.

Plus d'articles