Nouvel An : voici ce que nous réserve l'année du coq et pourquoi elle inquiète les Chinois

ASTROLOGIE- Dans le monde entier, des centaines de millions de personnes fêtent ce samedi le Nouvel An chinois. Après l'année du singe de feu, place au coq de feu. Un signe qui inquiète les Chinois, notamment depuis l'investiture de Donald Trump. Le caractère brusque et changeant du coq, associé à l'élément "feu", laisse en effet présager des temps mouvementés.

L’Asie réveillonne ce samedi pour le Nouvel An lunaire, la fête la plus importante de l’année : elle est synonyme de réunion familiale et de repas fastueux. Les autorités chinoises prévoient ainsi que près de trois milliards de trajets seront effectués en l'espace de 40 jours, selon l'agence officielle Chine nouvelle. C'est - de loin - la plus grande migration humaine du monde.


Dans le calendrier lunaire chinois, chaque année est représentée par un animal et est censée adopter ses traits de caractère, un cycle de 12 années qui commence avec le rat et se termine avec le cochon. En 2017, c'est au tour du 10e d'entre eux de sévir, le coq.

Donald Trump va hérisser encore plus de plumes durant sa première année à la présidenceMme Chow

Alors que nous réserve ce volatile, réputé pour son caractère combatif ? Les astrologues chinois prévoient une année agitée. L'investiture de Donald Trump ne semble d'ailleurs pas le démentir. "Le président américain sera en plein dans son élément", disent des géomanciens de Hong-Kong.  "Le coq aime se battre, il adore les joutes verbales, il est combatif", raconte à l'AFP Mme Chow, qui pratique la divination dans l'ancienne colonie britannique repassée en 1997 sous tutelle chinoise. D'après Mme Chow, Donald Trump va hérisser encore plus de plumes durant sa première année à la présidence. "Il y aura de nombreuses grèves et même des émeutes", lance-t-elle.


Et comme les Chinois ne manquent pas d'humour - même si l'actuel locataire de la Maison-Blanche avait fait craindre une guerre commerciale entre les deux premières puissances économiques mondiales - l'usine du Zhejiang a profité de l'occasion pour fabriquer des sculptures gonflables représentant un poulet au visage du président des États-Unis. Cette effigie à gonfler, haute de cinq mètres, et imitant avec ses petits bras les mimiques de Donald Trump, remporte un franc succès.

L'élément "métal" du coq représente aussi les pays occidentaux, en particulier l'Europe qui sera soumise à la pression du "feu", prévient Alion Yeo, un maître feng shui très connu à Hong Kong. "Le Brexit et la crise des réfugiés continueront de semer le chaos sur le Vieux continent", poursuit Mme Chow. "Je ne dirai pas que les choses soient en train de se calmer", dit-elle. 

"Cela va être une année de disputes très virulentes".

1981 : une autre année du coq....

Et en France, en cette année présidentielle... "Avant 2017, le coq avait été célébré en 2005, 1993, 1981, 1969, 1957 ou encore 1945", rappellent les astrologues. 1981, une date chère à la gauche. Serait-ce un bon présage pour le futur représentant de la Belle Alliance Populaire ? Réponse le 7 mai prochain.


Une chose est sûre, en tout cas, les personnes ayant pour signe astrologique le coq sont décrites comme intelligentes et particulièrement travailleuses. Elles sont aussi loyales et très dévouées. Ce sont également de grandes séductrices. Selon le dictionnaire Le Robert, le mot coq est à l'origine du mot coquet (qui cherche à plaire). Concernant le feu, il est en étroite relation avec la planète Mars. Les natifs de cet élément seraient donc fiables et feraient tout pour atteindre leurs objectifs.

Un programme varié pour les festivités à Paris

Du côté des festivités, à Paris, outre les fameux défilés - le plus grand, avec 200.000 spectateurs attendus, aura lieu le dimanche 5 février dans le 13e arrondissement - de nombreux lieux proposent des animations  : vous pouvez par exemple vous initier à la cérémonie du thé le 4 et le 5 février au Carreau du Temple dans le 3ème arrondissement. Des lectures, des films, ainsi que des parcours dans les collections sont également organisés ce samedi et le dimanche 29 janvier au Musée Guimet dans le 16ème arrondissement. Vous pouvez aussi grâce aux visites guidées de l’association Secrets de Paris découvrir les facettes inconnues du quartier chinois du 13e. Une inscription préalable est obligatoire sur parisecrets@free.fr.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La présidence Donald Trump

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter