Nouvelle-Calédonie : cinq morts et trois disparus

DirectLCI
DISPARITIONS - Des pluies diluviennes frappent depuis ce dimanche la côte Est de la Nouvelle-Calédonie, provoquant des glissements de terrain. Cinq personnes ont été retrouvées mortes et trois autres sont portées disparues.

Des pluies intenses frappent depuis ce dimanche la Nouvelle-Calédonie et plus particulièrement sa façade Est entraînant des glissements de terrain, a signalé le gouvernement local ce mardi. Le bilan fait état de cinq morts dont au moins deux enfants, tandis que trois autres personnes sont portées disparues.


Des chiffres "qui peuvent évoluer car il est extrêmement difficile d'avoir des informations", a souligné à l'AFP Olivier Ciry, porte-parole de la sécurité civile. Le corps d'une fillette de 8 ans a été retrouvé sous les gravats sur le territoire de la tribu kanake de Gouareu, une petite communauté isolée de Houaïlou, village agricole situé à 235 km au nord-est de Nouméa, sur la côte est de la Nouvelle-Calédonie. 


Dans ce même village, un enfant de 7 ans et une femme d'une trentaine d'années ont également été retrouvés morts après un autre glissement de terrain, qui s'est produit sur le territoire de la tribu de Ouakaya, encore plus reculé.

En vidéo

Intempérie en Nouvelle-Calédonie : "Le village de Houaïlou était entièrement coupé du monde"

Cinq habitations emportées par les glissements de terrain

Situées dans des zones reculées dans la chaine de montagnes, les communautés de Ouakaya et Gouareu comptent quelques dizaines d'habitants. Dans cette région, où il est parfois tombé jusqu'à 400 millimètres de pluie en 12 heures, toutes les routes sont coupées ainsi que les réseaux électriques et téléphoniques. 


Le ciel chargé empêche les hélicoptères de l'armée et des services de secours de gagner les zones sinistrées. En tout cinq habitations ont été emportées par les glissements de terrain et plusieurs enfants figurent parmi les disparus.

Les communes de Thio, Canala, Kouaoua et Houaïlou, localités minières où les reliefs sont fragilisés par l'exploitation du nickel, sont placées en vigilance rouge fortes pluies.


"Les perspectives d'amélioration des conditions météo sont défavorables dans les prochaines heures", a indiqué le gouvernement dans un communiqué, recommandant aux populations de "limiter au maximum leurs déplacements et d'observer la plus grande prudence".  

Enfin, sur la côte Ouest de la Nouvelle-Calédonie, la route principale est coupée au niveau du village de Bourail, comme le montre cette vidéo du journal Les Nouvelles Calédoniennes. Les écoles ont été fermées à Thio, Canala et Kouaoua. 

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter