Nouvelle purge en Turquie un an après le putsch manqué contre Erdogan

Nouvelle purge en Turquie un an après le putsch manqué contre Erdogan
International

TURQUIE - Plus de 7000 policiers, soldats et membres de ministères ont été limogés ce vendredi, veille des commémorations du putsch manqué du 15 juillet 2016 contre le président Recep Tayyip Erdogan.

Depuis les Etats-Unis où il vit,  le prédicateur Fethullah Gülen, qu'Ankara désigne comme le cerveau du coup d'Etat avorté d'il y a un an, a dénoncé ce vendredi la "chasse aux sorcières" menée depuis un contre les membres de son mouvement par les autorités turques. Dans le même temps, un décret publié dans le cadre de l'état d'urgence annonçait que 7563 officiers de police, soldats et employés de ministères avaient été limogés dans le pays. En outre, les autorités ont dégradé 342 militaires à la retraite.

Ces deux événements interviennent alors que la Turquie commémore samedi la tentative de putsch contre le président Recep Tayyip Erdogan. Signe de l'importance historique pour les autorités de la mise en échec du coup d'Etat, les dirigeants et médias désignent cet événement par l'expression "épopée du 15 juillet", narrant à l'envi les "exploits" de ses "héros" et le "sacrifice" de ses 249 "martyrs" décédés.

Toute l'info sur

La purge en Turquie

Lire aussi

En vidéo

Turquie : nouvelles entorses aux libertés publiques

Plus de 100.000 personnes limogées depuis un an

Accusant le prédicateur Fethullah Gülen d'être derrière le putsch, ce que nie l'intéressé, Ankara traque inlassablement ses sympathisants depuis un an : 50.000 personnes ont été arrêtées, plus de 100.000 limogées. En tout, 4.000 magistrats ont été radiés et l'armée turque, la deuxième de l'Otan, est affaiblie, avec le limogeage -jusqu'au décret de vendredi - d'au moins 150 généraux.

Si la déroute des putschistes est saluée par M. Erdogan comme une victoire démocratique, les purges lancées depuis par les autorités ont suscité l'inquiétude des partenaires occidentaux d'Ankara et d'organisations de défense des droits de l'Homme.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

Des médecins réclament un couvre-feu à 19h et un confinement le week-end

"Nous avons perdu la maîtrise" de l'épidémie, alerte l'infectiologue Karine Lacombe

EN DIRECT - Covid-19 : plus de 52.000 nouveaux cas en 24 heures, nouveau record quotidien

Caricatures, loi sur le voile, mise à l'honneur d'Israël... quand la France est visée par un boycott

Sept personnes arrêtées après un incident à bord d'un pétrolier au large de l'Angleterre

Lire et commenter

Alertes

Recevez les alertes infos pour les sujets qui vous intéressent