Quatre nouvelles plaintes contre Harvey Weinstein : l'une des accusatrices était mineure

Quatre nouvelles plaintes contre Harvey Weinstein : l'une des accusatrices était mineure

JUSTICE - Condamné à 23 ans de prison en mars dernier, Harvey Weinstein fait l’objet de quatre nouvelles plaintes pour viol devant la justice new-yorkaise. Parmi ces quatre femmes qui souhaitent rester anonymes, l’une d’elle affirme qu’elle était mineure au moment des faits.

Le cas Weinstein s’aggrave encore. La presse américaine révèle que quatre nouvelles plaintes ont été déposées ce jeudi devant la justice californienne à l’encontre de l’ancien producteur de cinéma. Les faits reprochés par ces quatre femmes qui souhaitent garder l’anonymat se seraient déroulés entre 1984 et 2013, pour certaines en marge du Festival de Cannes et de la Mostra de Venise.

L’une d’entre elles, originaire du Tennessee, était âgée de 17 ans au moment des faits. Elle affirme avoir été séquestrée, frappée et violée après s’être rendue dans la chambre d’hôtel d’Harvey Weinstein pour un rendez-vous professionnel, en 1994.

Toute l'info sur

Hollywood : le scandale Harvey Weinstein

Son frère Bob et Disney montrés du doigt

La plainte indique que le producteur lui "aurait demandé de lui remettre son permis de conduire et lui aurait dit que si elle racontait ce qui s’était passé à quiconque, il ferait en sorte qu’elle ne puisse jamais jouer dans aucun film. Et que ses associés la poursuivraient pour lui faire du mal, elle et sa famille."

Harvey Weinstein n’est pas la seule personnalité du monde du cinéma citée dans cette affaire. Son propre frère Bob, leur société Miramax, ainsi que la major Disney avec laquelle ils travaillaient, sont accusés d’avoir fermé les yeux sur le comportement du producteur.

"Ils auraient dû savoir que Harvey Weinstein avait une propension à commettre des actes sexuellement déplacés et à abuser de sa position de pouvoir pour attirer les plaignantes et d’autres actrices aspirantes dans ses appartements et ses chambres d’hôtel sous prétexte d’opportunités professionnelles afin de les harceler, de les frapper, de les agresser, de les séquestrer et de les violer", peut-on lire  dans les documents judiciaires.

Lire aussi

Le 11 mars dernier, Harvey Weinstein a écopé de 23 ans de prison à l’issue d’un procès qui a passionné les médias américains en raison de sa dimension symbolique, les accusations à l'encontre de l'ancien producteur, à l'automne 2017, ayant donné naissance au mouvement #MeToo et à la libération de la parole des femmes victimes d'agressions sexuelles à travers le monde.

Il s’était vu infliger 20 ans pour agression sexuelle avec violence envers l’ancienne productrice Mimi Haleyi et trois ans supplémentaires pour viol envers une personne incapable de donner son consentement à l’encontre de Jessica Mann, une jeune femme qui voulait devenir actrice. 

Harvey Weinstein, qui purge sa peine au centre correctionnel de Wende, dans l'État de New York, est par ailleurs toujours sous le coup de trois inculpations pour des faits similaires devant la justice californienne.

Sur le même sujet

Les articles les plus lus

EN DIRECT - Hospitalisations, admissions en réa... Les indicateurs épidémiques toujours en hausse

VIDÉOS - Vaccin : les réponses d'Emmanuel Macron aux questions des jeunes sur Instagram et TikTok

Vacances : à quoi ressemble un camping de luxe dans le Sud de la France ?

EN DIRECT - JO de Tokyo : l'escalade et le volley français permettent aux Bleus de rêver de médailles

VIDÉO - Les vaccinés, aussi contagieux que les non-vaccinés ? Les précisions du Pr Bréchot

Lire et commenter
LE SAVIEZ-VOUS ?

Logo LCI défend l'ambition d'une information gratuite, vérifiée et accessible à tous grace aux revenus de la publicité .

Pour nous aider à maintenir ce service gratuit vous pouvez "modifier votre choix" et accepter tous les cookies.