Obama au front pour Hillary Clinton : "Vous m’aimez ? Votez pour elle !"

International
DirectLCI
SENTIMENTAL - Barack Obama intensifie ses efforts pour que la candidate démocrate lui succède à la Maison blanche. Pour mobiliser ses troupes, il n’hésite pas à les prendre par les sentiments.

Déterminé à motiver ses troupes. Barack Obama intensifie ses efforts pour qu'Hillary Clinton lui succède à la Maison Blanche avec, pour tenter de mobiliser les troupes, un message qui pourrait se résumer à une formule : Faites-le pour moi. Avec une cote de popularité de fin de mandat à faire pâlir les dirigeants sur le départ à travers le monde (54% selon la dernière moyenne hebdomadaire de Gallup), le président démocrate sillonne, dans la dernière ligne droite avant le scrutin du 8 novembre, les Etats où la lutte s'annonce la plus rude.


Sur la semaine à venir, il aura peu l'occasion de se pencher sur d'épineux dossiers dans le Bureau ovale : ses journées seront presque exclusivement consacrées à pousser la candidature de son ancienne secrétaire d'Etat. Après Columbus (Ohio) mardi, il sera mercredi à Raleigh (Caroline du Nord), jeudi à Miami puis Jacksonville (Floride), vendredi à Charlotte (Caroline du Nord). 

"La meilleure qualifiée pour ce poste"

A chaque fois, bien sûr, il faut s'attendre à une avalanche de compliments pour "Hillary" : "Il n'y a jamais eu un homme ou une femme qui soit aussi qualifié pour ce poste, jamais !". Et pour son rival républicain Donald Trump, il n’oublie pas d’envoyer un lot de flèches soigneusement aiguisées : "Il dit qu'il sera son propre conseiller car il a un cerveau bien fait. Mais qui parle comme ça ? Allons, Allons !".


Mais Barack Obama utilise aussi régulièrement, touches d'humour à l'appui, une note plus personnelle, liant l'avenir politique d'"Hillary" à son propre destin. "Je vous demande de faire pour Hillary Clinton ce que vous avez fait pour moi", lançait le président démocrate fin juillet lors de la convention démocrate à Philadelphie. Quelques semaines plus tard, il allait plus loin, sommant la communauté afro-américaine de se mobiliser pour son ancienne secrétaire d'Etat.

Lire aussi

"Après une participation historique en 2008 et 2012, en particulier au sein de la communauté noire, je considérerais comme une insulte personnelle, comme une insulte à mon bilan, si cette communauté baissait sa garde et ne parvenait pas à se mobiliser pour cette élection", a prévenu Barack Obama lors d'un dîner réunissant les élus noirs du Congrès. "Vous voulez me souhaiter des adieux dignes de ce nom? Allez voter!", a-t-il lancé. En 2011 déjà, il prenait ses électeurs par les sentiments. Alors qu’il se battait pour faire adopter son projet de loi emploi par ses adversaires républicains, il avait lâché : "si vous m'aimez, vous devez m'aider à faire adopter ce projet de loi."

En vidéo

Barack Obama a-t-il changé le monde comme il le promettait en 2008 ?

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter