Offensive à Mossoul : les humanitaires redoutent une vague de réfugiés

DirectLCI
RÉFUGIÉS - Préparée depuis des mois, l'offensive contre Mossoul par les forces gouvernementales irakiennes a commencé ce lundi 17 octobre afin de reprendre le dernier grand fief de l'Etat islamique en Irak. Les humanitaires se préparent en revanche à un afflux de réfugiés sans précédent.

À 80 kilomètres au sud-est de Mossoul en Irak, un camp de réfugiés abrite déjà plus de 30.000 personnes qui ont fui les zones contrôlées par l’organisation État islamique (EI). 


Mais, les humanitaires se préparent à une vague inédite de réfugiés suite à l’offensive lancée sur le dernier fief des terroristes de Daech. "Jusqu’à 700.000 personnes pourraient fuir la ville", estime une responsable humanitaire avant d’ajouter : "C’est un défi considérable !"

61 millions de dollars nécessaires pour les réfugiés

Le Haut-Commissariat de l'Onu pour les réfugiés (HCR) a lancé un appel aux dons afin de faire face à l'arrivée massive des familles qui pourraient fuir les zones de combats. Selon le HCR, 61 millions de dollars supplémentaires se révèlent toujours nécessaires pour assurer la fourniture de tentes, de camps, de vêtements d'hiver et de poêles de chauffage pour les populations qui vont chercher refuge soit en Syrie, soit en Turquie.


Lise Grande, coordinatrice de l'aide humanitaire de l'Onu en Irak, a rapporté que l'armée irakienne avait demandé aux équipes des Nations unies de se tenir prêtes à un premier afflux de populations déplacées dans un délai de cinq à six jours.

En vidéo

Irak : une offensive lancée pour reprendre Mossoul à l’État islamique

Lire aussi

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter