Offensive contre Daech : 100 corps décapités découverts près de Mossoul

MASSACRE – Les forces irakiennes ont fait la découverte d’une fosse commune et de 100 corps décapités dans une localité reprise à l’Etat islamique au sud de Mossoul.

La découverte des forces irakiennes est bien macabre. Selon le Commandement des opérations conjointes, qui supervise la lutte contre les djihadistes en Irak, "100 corps de civils la tête coupée" ont été trouvés lundi dans une école d’agriculture à l’ouest d’Hamam al-Alil, située à une trentaine de kilomètres au sud de Mossoul. Au même endroit, la police irakienne a, elle, indiqué avoir "découvert une fosse commune", sans donner plus de détails. Des équipes spécialisées devaient se rendre sur place pour enquêter.


Si le terme de fosse commune est ici employé, il pourrait en réalité s’agir d’un charnier. Selon le Larousse, une fosse commune est l’addition de "longues tranchées creusées dans les cimetières pour les cercueils de ceux dont les familles n’ont pas payé une concession de terrain". Le charnier concerne lui "l’endroit où sont entassés et enterrés les cadavres de personnes massacrées". Un terme qui semble donc plus approprié si l’on parle de corps décapités.

Les troupes irakiennes poursuivent leur avancée jour après jour dans les faubourgs de Mossoul, pour se rapprocher du dernier fief de l'Etat islamique avec Raqqa, en Syrie. Une progression lente mais efficace, qui oblige les djihadistes à abandonner leurs anciennes positions, comme Hamam al-Alil.

Tout savoir sur

Tout savoir sur

La bataille de Mossoul

Plus d'articles

Sur le même sujet