Le Breton "Kendal Breizh" est mort dans des affrontements en Syrie, annoncent les forces kurdes

DirectLCI
DÉCÈS - Les forces kurdes du YPG ont annoncé ce dimanche dans un communiqué la mort de trois combattants étrangers ayant rejoint ses rangs. Parmi eux, un Breton âgé de 41 ans, Olivier François Jean Le Clainche, plus connu sous le pseudonyme de "Kendal Breizh".

Il s'était engagé aux côtés des Unités de Protection du Peuple (YPG) en juillet dernier. Olivier François Jean Le Clainche, un Breton de 41 ans, plus connu sous le pseudonyme de "Kendal Breizh", a été tué "dans des affrontements avec les occupants à Jandairis le 10 février", a annoncé la milice kurde dans un communiqué ce dimanche. L'Espagnol Samuel Prada Leon, dont le nom de guerre était "Baran Galicia" est décédé dans les mêmes affrontements.


Le site indépendantiste Bretagne-Info a publié ce dimanche un communiqué confirmant le décès d’Olivier François Jean Le Clainche. "Notre ami Olivier est parti en tant que volontaire breton pour aider à la défense et au développement de la révolution au Rojava", indique le texte du site, qui indique que l'homme originaire du Morbihan est décédé "suite à un bombardement opéré par les forces turques de Recep Tayip Erdogan."

Le YPG salue le "grand effort" des combattants tués

La milice des YPG, dans laquelle était engagé Olivier François Jean Le Clainche, est considérée comme "terroriste" par les autorités turques, bien qu'alliée des Etats-Unis dans la lutte contre Daech. Cette milice est la cible depuis le 20 janvier d'une offensive militaire turque dans la région d'Afrine, dans le nord de la Syrie. Jandairis, où est mort "Kendal Breizh", se situe à proximité de la frontière turque, dans le sud-ouest d'Afrine.


Dans le communiqué publié ce dimanche, les Unités de Protection du Peuple (YPG) saluent le "grand effort" fourni par les deux combattants morts le 10 février dernier "pour la libération des principaux fiefs de l'EI, comme les villes de Raqqa et Deir Ezzor".


Un autre combattant, Sjoerd Heeger, né aux Pays-Bas en 1993 et connu sous le nom de "Baran Sason", est mort lors de combats à Deir Ezzor le 12 février dernier. Une alliance arabo-kurde dominée par les YPG - les Forces démocratiques syriennes (FDS) - est déployée sur la rive orientale de cette province, qui  compte encore quelques poches de djihadistes de Daech.

Sur le même sujet

Plus d'articles

Lire et commenter